Innovation

🎙️ Mo’rice nous parle de ses nouvelles recettes !

Mo'rice bannière
La Rédaction
écrit par La Rédaction

En janvier 2020, nous vous présentions les innovations dans le rayon des desserts végétaux. Aujourd’hui la végétalisation de l’alimentation apporte de nouvelles perspectives pour les entreprises. C’est pourquoi de plus en plus de références de ce type fleurissent sur le marché. A l’image de Mo’rice qui propose, depuis 2017, une gamme de desserts végétaux qui ne cesse de grandir.  En résumé : des produits sans OGM, sans lactose, sans gluten, biologique et végan. Tout ça pour petits et grands, végans ou non !

Rencontre avec Jean-Christophe Bernard, co-fondateur de Mo’rice dessert, il nous parle de la marque et des lancements à venir.

Bonjour Jean-Christophe, pouvez-vous nous parler de Mo’rice et de ses ambitions ?  

Nous nous sommes lancés en octobre 2017 avec l’ambition de créer une alternative solide aux desserts de soja qui, à l’époque, dominaient le marché des desserts végétaux. Notre objectif était de valoriser une ressource locale tout en proposant une courte liste d’ingrédients, contrairement à la plupart des desserts végétaux.

Etant originaires de Marseille, nous avons choisi le riz Camarguais qui présente de nombreux atouts pour les desserts. On a donc allié les qualités d’une ressource locale, naturelle et biologique dans nos desserts. C’est ainsi que Mo’rice est né ! Aujourd’hui nous proposons 3 gammes de produits :

  • Tout d’abord, les brassés,
  • Mais aussi, des crèmes desserts,
  • Et enfin, des glaces !

Depuis 2017, les différentes saveurs de nos produits sont distribuées à l’échelle locale. Et depuis mars 2020, nous nous développons à plus grande échelle notamment chez La Vie Claire et chez Biocoop.  

Mo'rice équipe

Quel a été le plus gros défi de développement de la gamme de Mo’rice ?

La complexité des laitages réside dans le goût et la texture. Nous consommons des laitages depuis toujours. C’est pourquoi il est difficile de sortir des goûts que l’on connait tous sur cette catégorie de produit. Prenons l’exemple du soja qui a un goût prononcé. Celui-ci oblige donc les industriels à ajouter des arômes pour masquer le goût. Par ailleurs, il apparaît difficile de recruter des nouveaux consommateurs de soja.

C’est pourquoi chez Mo’rice, nous utilisons la crème de riz. Son goût neutre nous donne ainsi la possibilité de répondre aux attentes des consommateurs en termes de saveurs. Lorsqu’on ajoute des ingrédients et des saveurs à la crème de riz tels que les fruits ou le chocolat, ces derniers prévalent sur le goût neutre du riz. C’est donc ce qui permet de ne pas ajouter d’arômes dans nos préparations. Le riz c’est l’identité de Mo’rice. Cette matière première nous permet de relever les défis organoleptiques de nos produits.

Le deuxième défi réside dans la texture. L’onctuosité et le naturel sont des enjeux majeurs pour la conception des desserts végétaux. Les industriels se voient dans l’obligation de faire des listes d’ingrédients à rallonge avec des épaississants ou des texturants pour obtenir une texture onctueuse. Notre ligne de conduite s’établit à travers une liste d’ingrédients courte. Cela nous amène encore une fois à valoriser notre matière première. Le riz contient de l’amidon, un texturant naturel permettant de ne pas ajouter d’additifs dans nos desserts. Le tout, pour des desserts naturels et onctueux qui présentent parfois quelques irrégularités de texture. Cela s’explique par le fait que nous travaillons les produits de manière artisanale.

Un défi majeur est également l’éducation du consommateur sur un produit naturel. Nos desserts sentent peut-être moins le fruit que d’autres desserts végétaux ? Mais c’est parce que c’est cela, le vrai goût du fruit.

Mo'rice Mo'yourt

Quel produit chez Mo’rice séduit le plus vos consommateurs aujourd’hui ?

Incontestablement c’est la crème chocolat qui séduit le plus nos consommateurs. Le chocolat est un ingrédient magique qui plaît beaucoup ! C’est un produit gourmand auquel nous ajoutons de l’huile de colza pour sa richesse en oméga 3 et en acides gras insaturés, bons pour la santé cardiovasculaire. Cela nous permet de mettre en oeuvre notre ambition de lier nutrition et santé à la gourmandise.

On se rend compte que le consommateur recherche des produits sains, bons pour la santé, mais veut conserver l’aspect plaisir de l’alimentation. C’est sur ce constat que nous avons décidé d’étendre la gamme sur des produits gourmands.

Le clean label est un enjeu omniprésent dans l’alimentation d’aujourd’hui, comment vos produits répondent à cette demande croissante ?

Le clean label est dans l’ADN de Mo’rice depuis le début. Une courte liste d’ingrédients, des ingrédients locaux, pas de colorants, pas de conservateurs … Nos produits s’intègrent pleinement dans la démarche de clean label. C’est justement pour cela que nous allons adhérer à SIGA, une application qui en plus de l’axe nutritionnel intègre la notation sur la transformation du produit.

A notre sens, la naturalité et la capacité de proposer des produits peu transformés se révèlent comme les enjeux principaux des prochaines années. C’est la ligne directrice que nous nous sommes fixée.

Qu’en est-il des innovations à venir ? 

En février, nous allons lancer deux innovations. D’une part, le premier fromage blanc végétal du marché avec 20% de lait de coco ! L’innovation réside dans les valeurs nutritionnelles de ce fromage blanc. Un yaourt végétal à la coco classique contient 15 à 17g d’acide gras saturés : une teneur importante compte-tenu des effets négatifs de ces graisses sur la santé. Ici, on diminue de 3 fois la teneur en acide gras saturés pour une teneur de seulement 5 g d’acides gras saturés. Encore grâce à la crème de riz ! Vous retrouverez cette nouvelle référence sous le nom de « Mo’mage blanc ».

La deuxième innovation est un riz au lait de coco au format familial. Nous avons mis un point d’honneur à proposer un riz au lait pas trop compact. C’est souvent le point de déception des consommateurs dans ce genre de produit. Grâce à notre profil d’expert du riz, nous avons des cuves spéciales qui permettent de chauffer le riz de manière à ce que ce dernier ne colle pas à la cuve. Ces aspects techniques prouvent que nos desserts sont confectionnés artisanalement et que nous mettons tout en œuvre pour allier naturalité, santé et surtout le goût !

De plus, nos deux nouveaux produits seront valorisés, au même titre que les autres gammes, par leurs valeurs nutritionnelles. Ils le seront aussi grâce à la lactofermentation, qui permet de diversifier le microbiote intestinal.

Les enjeux qui nous restent à relever pour cette année 2021 sont la consolidation de notre marque dans les réseaux bio et le lancement de nos innovations qui agrandissent notre gamme gourmande.

 🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition


Un article écrit avec Honorine Ouin, assistante Chef de Projet, merci à elle !

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR