Foodtech

Allergies alimentaires : la Foodtech au service des consommateurs

allergies alimentaires
François
Écrit par François

Selon l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES), 3,5 % des adultes et 8 % des enfants présentent des allergies alimentaires. Bien que la plupart des réactions allergiques aux aliments sont relativement légères, dans de rares cas elles peuvent se montrer bien plus graves. Au quotidien, le consommateur malade se retrouve alors seul face à un manque de connaissances et d’outils auquel la Foodtech tente de remédier.

 

Les scanners alimentaires : une solution fiable pour gérer son allergie alimentaire ?

Les scanners sont capables de déterminer quels ingrédients composent un aliment à partir d’une analyse spectrographique. Souvent reliés à une application smartphone, ils fournissent diverses informations utiles, notamment pour détecter la présence d’allergènes. Pionniers dans le genre, les scanners SCiO Diet Sensor et Tellspec utilisent donc cette technologie pour identifier certaines molécules, afin d’obtenir immédiatement un certain nombre de données sur la qualité nutritionnelle d’un aliment donné : taux de protéines, de amatières grasses et de glucides ainsi que la quantité de calories contenues dans l’aliment. Ces outils vont même jusqu’à signaler l’éventuelle présence d’allergènes tel que le gluten dans les aliments. Dernier dans le genre, Allergy Amulet est quant à lui exclusivement dédié aux allergies alimentaires : muni d’un patch de détection à appliquer sur ses aliments et d’un scanner d’alerte, l’outil permet d’alerter le malade via un vibreur et une LED en cas de présence d’allergènes.

 

Nima : le détecteur de gluten connecté

Il s’agit cette fobis d’un exemple de petit objet connecté facile à transporter partout avec soi pour déterminer la composition de ses aliments et surtout détecter la présence de gluten. Comment ça marche ? Il suffit d’insérer dans le capteur de Nima une petite quantité d’aliment à tester, et le résultat vous est indiqué à travers un visage à deux expressions accompagné d’un code couleur. S’il est bleu et mécontent, du gluten a été détecté, mais s’il est vert et souriant c’est bon l’aliment peut être consommé ! Au-delà de son aspect ludique, seulement 2 minutes suffiraient à Nima pour donner un résultat fiable contrairement à ses homologues, plus longs à la détente (entre 15 et 20 minutes)… Discret et facile d’utilisation, l’objet connecté semble être une meilleure alternative pour prendre en charge son allergie alimentaire simplement.

 

Kwalito : l’application qui lit vos codes-barres produitsc

Grâce à l’application Kwalito les consommateurs vont pouvoir comprendre toutes les étiquettes des produits alimentaires des grandes surfaces et savoir exactement ce qu’ils mangent pour se protéger contre les éventuels allergènes présents dans les produits. Comment ? Il suffit d’abord de définir les préférences ou contraintes alimentaires de l’utilisateur (femme enceinte, végétarien, allergique au gluten, etc), puis de rechercher un produit ou directement scanner son code-barres pour savoir enfin si ce produit est fait pour son alimentation ou non, notamment au niveau des allergies alimentaires déclarées. Voici un moyen simple et pratique de rester vigilant !

 

 

FAR : les allergies alimentaires passent à la réalité augmentée

dApplication imaginée par deux Français, FAR est un outil à l’état de concept permettant de savoir en un coup d’œil si un produit contient ou non un élément interdit par son alimentation. La différence ? Le recours disruptif à la réalité augmentée : il suffit d’abord de préciser sur l’application son régime alimentaire (sans gluten, végétarien, etc), puis de simplement passer l’emballage du produit devant l’appareil photo de son téléphone pour obtenir un rapport concis directement sur l’image si celui-ci convient ou non aux préférences et contraintes du consommateur. Next step pour les concepteurs ? Travailler sur la proposition d’aliments alternatifs en cas de contre-indication. Un projet à suivre de très près…

 

Le secteur de la Foodtech ne semble donc pas manquer d’idées pour disrupter la manière dont les consommateurs malades peuvent faire face à leur allergie alimentaire et détecter les éventuels allergènes. D’autres applications ou outils web avaient d’ailleurs déjà été présentées plus tôt sur notre blog. Si certains outils sont plus précis que d’autres, ne perdons toutefois pas de vue le fait que tout dispositif digital n’est pas infaillible et que les utilisateurs doivent adopter une approche avertie et prudente pour manager leur maladie. Mais difficile de rester allergique aux nouvelles innovations qu’offre le secteur, d’autant plus que des technologies telles que la réalité virtuelle sont également en plein essor

 
foodtech-strategies

print

A propos de l'auteur

François

François

Doctorant en Education Nutritionnelle grâce aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) – Mes domaines de prédilection : e-nutrition, IoT, éducation nutritionnelle, comportements alimentaires

2 commentaires

  • Les allergies alimentaires sont une plaie ! ! Il faut encourager les initiatives allant dans le sens du sans allergènes, seule solution selon moi car on ne peut pas éternellement être prudent et tout surveiller 🙁
    J’ai découvert ce site : http://www.greenberry.fr qui propose des pâtisseries sans allergènes 😀
    J’ai adoré alors je partage !

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This