Innovation

Bridélice s’engage dans la pédagogie autour de l’équilibre alimentaire

bridélice
écrit par Auriane

Les consommateurs sont, plus que jamais, attentifs à ce qu’ils mangent. Ils souhaitent retrouver une plus grande maitrise de leur alimentation en endossant le rôle de « consommacteur ». Pour les accompagner dans cette transition, les industriels de l’agro-alimentaire adoptent de nouvelles démarches. A la clé, plusieurs engagements : davantage de transparence, de pédagogie et d’accompagnement. Bridélice en est le parfait exemple, découvrons « C’est l’assiette qui compte », sa campagne de communication dédiée à l’équilibre alimentaire et au mieux-manger, lancée en septembre 2021.

C’est l’assiette qui compte de Bridélice : tout miser sur la pédagogie

Voir plus loin que le score d’un produit

L’un des objectifs de la campagne C’est l’Assiette qui Compte est de rappeler au consommateur que l’équilibre alimentaire ne se construit pas à l’échelle du produit. Les outils d’évaluation nutritionnelle tels que le Nutri-Score ou les applications comme Yuka ont tendance à induire un raisonnement produit-centré chez le consommateur. Vision de l’alimentation que beaucoup trouvent, et à juste titre, assez réductionniste.

Avec sa campagne, la marque souhaite rappeler d’une part que l’équilibre alimentaire se construit à l’échelle du repas, de la journée, voire de la semaine. Et d’autre part, que les produits mal notés par ces systèmes ne sont pas à bannir de son alimentation. Au contraire, chaque aliment peut trouver sa place dans l’assiette, tout est une question de proportion.

Adopter le bon ton

Depuis son lancement, Bridélice, marque de crème fraiche légère appartenant au groupe Lactalis, à un positionnement très clair. Bridélice c’est la gourmandise tout en légèreté et surtout sans culpabilité ! C’est en restant fidèle à cette image que la marque a choisit d’aborder le sujet du mieux-manger. Le message clé de la campagne : « Ce qui compte c’est de choisir des ingrédients variés, d’y ajouter une petite touche de gourmandise essentielle pour bien manger ».

Extrait de la page C’est l’Assiette qui compte

Aller au-delà de la théorie : les recettes Bridélice

Avoir un discours bien construit c’est bien. Donner des exemples concrets, c’est mieux. Ça, Bridélice l’a bien compris. Sur son site internet, la marque publie régulièrement des recettes permettant de mettre ses produits en valeur. Pour illustrer son discours, Bridélice a décidé d’apposer un logo « C’est l’assiette qui compte » sur les recettes contribuant le mieux à l’équilibre alimentaire. L’objectif : accompagner les consommateurs vers le mieux-manger en leur permettant, en un seul coup d’œil, de repérer les recettes Bridélice les plus équilibrées. Ce sont aujourd’hui plus de 400 recettes contributrices à une alimentation équilibrée à retrouver sur le site de Bridélice.

Et pourquoi ne pas utiliser le Nutri-Score ?

D’autres le font…

Utiliser le Nutri-Score pour permettre aux consommateurs de comparer la qualité nutritionnelle de recettes sur internet, certains le font. C’est notamment le cas du distributeur belge Delhaize. L’enseigne a mis en ligne sur son site une page dédiée à des recettes présentant un Nutri-Score A ou B. Ce qui est particulièrement intéressant est le choix d’afficher le Nutri-Score des ingrédients utilisés dans les recettes. Un excellent moyen de démontrer aux consommateurs qu’il est possible de réaliser des recettes notées A en y intégrant des produits classés D ou E. On en revient donc au discours de la campagne de Bridélice : chaque ingrédient peut trouver sa place dans une assiette équilibrée !

nutrition innovation alimentaire

Mais ont-ils vraiment le droit ?

Utiliser le Nutri-Score pour comparer la qualité nutritionnelle de deux recettes apparait comme la solution de facilité. Il s’agit d’aiguiller le consommateur en utilisant un système d’évaluation qu’il connait désormais bien. Mais a-t-on vraiment le droit d’appliquer le Nutri-Score à des recettes ? A ce jour la question n’est pas vraiment tranchée. En effet, dans la définition du Nutri-Score, il est clair qu’il est destiné à être utilisé pour des produits alimentaires. Toutefois, il semblerait que la question soit en cours d’évaluation et qu’il existe aujourd’hui une tolérance pour son utilisation sur des recettes.

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition


Crédits photos : ©Bridélice

A propos de l'auteur

Auriane

Consultante Chef de Projet au Pôle Food chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : l'équilibre alimentaire, la nutrition sportive et le microbiote.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR