Innovation

[NO TABOU] On ne subit plus, on maîtrise

10 tendances pour se projeter dans le marché de la nutrition en 2022 : c’est le contenu de notre Carnet des Tendances. Découvrez chaque semaine un aperçu des tendances de cette 4ème édition. Aujourd’hui, cap sur la tendance No Tabou.

Les progrès de la recherche, l’accès à l’éducation, l’avènement des systèmes de communication et la libération de la parole ont (eu) un rôle clé dans la démystification de nombreux sujets de santé : la santé de la femme comme celle de l’homme, qu’elle soit physique ou mentale. Et, de la prévention à la prise en charge, les acteurs de la nutrition ont de multiples cartes à jouer pour accompagner cette (r)évolution !

Hommes et femmes, même combat !

De leurs premières règles à la ménopause, les femmes traversent de nombreuses phases dans lesquelles la nutrition a un rôle clé ! Savez-vous qu’1 femme sur 7 en âge de procréer serait concernée par l’endométriose1? Dans ce sens, le complément alimentaire Endomenat® (laboratoires Copmed) se positionne à la fois sur le confort féminin pendant le cycle menstruel et sur l’endométriose. Et quand la tech s’en mêle, on voit émerger des initiatives tel que Livia, un appareil de stimulation électrique pour interrompre les douleurs menstruelles.

Et savez-vous qu’une femme passe 30 à 40 % de sa vie ménopausée, non sans conséquence sur son quotidien ? La marque Equelle (Otsuka Pharmaceutical) vise, avec sa campagne #LiveHotStayCool, à donner aux femmes les moyens de se sentir bien malgré les effets de ce changement.

Equelle

Chez les hommes, on néglige encore trop les troubles sexuels, de la fertilité et urinaires, notamment liés à la prostate ! Les initiatives, de Prostate Support+ (Nuzena) pour prendre soin de sa Prostate à Be Daddy (FabLife) pour booster sa fertilité, émergent. Avec preuves cliniques d’efficacité à l’appui, professionnels de santé en soutien et accompagnement personnalisé à la clé ! Parce que là encore, la nutrition est fondamentale2,3.

Be Daddy

Be Daddy

Prostate Support +

Prostate Support +

Un esprit sain dans un corps sain

#Bodypositivity, #Objectifbikinifermetagueule #fatkini… Le management du poids s’est complexifié. Au-delà de l’esthétique pure, le marché observe une approche raisonnée et raisonnable dans une optique de bien-être et de santé, avec des objectifs précis comme le syndrome métabolique. Par exemple, WW a pris le virage de la minceur bien-être en 2018 tandis que les Laboratoires Santinov font le choix de la minceur santé, plutôt médicalisée.

Et que dire du régime cétogène ? Outre l’épilepsie, il serait utile pour perdre du poids, lutter contre le diabète et certaines maladies neurodégénératives… et améliorer les manifestations autistiques des personnes atteintes de TSA comparativement à un régime classique4 ! D’ailleurs, savez-vous que l’on rencontre 2 fois plus de syndromes métaboliques chez les patients atteints de maladie mentale que dans la population générale5 ? Vaste sujet quand on sait que l’anxiété de performance en fait également partie, avec un enjeu économique considérable : ces pathologies seraient la 1ère cause d’invalidité de travail en France6.

Et vous devez vous en douter : notre microbiote intestinal serait aussi directement impliqué ! Celui de patients atteints de dépression serait dépourvu de deux bactéries, Coprococcus et Dialister7.

Bref. Vous l’aurez compris, la levée des tabous est en marche, avec un besoin croissant de personnalisation et d’autonomie ! De la nutraceutique à la santé, en passant par l’alimentaire, nous devons faire plus que mettre des mots sur ces maux, nous devons proposer des solutions nutritionnelles concrètes et durables.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet et découvrir nos autres tendances ? Téléchargez le sommaire de l’édition 2020-2022.

Découvrez le sommaire de notre carnet 2020-2022

 

1. www.info-endometriose.f; sciences et avenir – 2. Human sperm displays rapid responses to diet. J. Jäderquist and coll. Plos Biology. Décembre 2019 – 3. Associations of fish oil supplement use with testicular function in young men.T. K. Jensen and coll. JAMA Open Network. Janvier 2020 – 4. El-Rashidy O, El-Baz F, El-Gendy Y, Khalaf R, Reda D, Saad K. Ketogenic diet versus gluten free casein free diet in autistic children: a case-control study. Metab Brain Dis. 2017 Dec;32(6):1935-1941. doi: 10.1007/s11011-017-0088-z. Epub 2017 Aug 14. – 5. Inserm, interview du Pr Marion Leboyer, responsable du pôle Psychiatrie et chercheur INSERM à l’hôpital Henri Mondor (Créteil), et Directrice de la Fondation FondaMental – 6. Sécurité Sociale – 7.  Valles-Colomer M, Falony G, Darzi Y, et al. The neuroactive potential of the human gut microbiota in quality of life and depression. Nature Microbiology, 2019. doi : 10.1038/s41564-018-0337-x

print

A propos de l'auteur

Gwendaline Guillaume

Gwendaline Guillaume

Consultante chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : marketing et communication agroalimentaire et santé, hygiène de vie et bien-être, nutrition animale…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This