Santé publique

Akili : un financement de 160 millions de dollars pour le jeu vidéo sur ordonnance

akili jeux vidéo
écrit par La Rédaction

Vous n’avez jamais entendu parler du « traitement numérique » ? EndeavorRX™ est le premier jeu vidéo par Akili à être prescrit aux enfants souffrant de troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Une grande première en juin 2020 lorsque le jeu a reçu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine ! Le 26 mai 2021, Akili annonce l’obtention d’un financement de 160 millions de dollars. Le défi ? Tenir les promesses de la thérapeutique numérique.

Un jeu vidéo comme les autres…

À première vue, oui. Il s’agit de zigzaguer entre les obstacles et collecter des points guidés par des monstres de toutes les couleurs sur des soucoupes volantes. Le tout dans un univers de rivière glacée ou de fournaise !

Selon le communiqué de la FDA, ce jeu « offre une option non médicamenteuse pour améliorer les symptômes associés au TDAH et est un important exemple du domaine croissant de la thérapie numérique ».

Près de 4 millions d’enfants américains de 6 à 11 ans souffrent de troubles de l’attention (TDAH) : difficultés de concentration et hyperactivité. Ce jeu vidéo est donc prescrit sur ordonnance par un médecin. Akili recommande que l’enfant y joue vingt-cinq à trente minutes par jour, cinq jours par semaine pendant un mois.

carnet des tendances 2022 culture nutrition nutrikeo

Un financement pour accélérer la commercialisation mondiale

Les 160 millions de dollars, combinés par actions et par emprunt, permettront ainsi d’étendre EndeavorRx™ au traitement des troubles cognitifs aigus et chroniques.

L’objectif est aussi de poursuivre la recherche et le développement de nouvelles technologies pour traiter un plus large éventail de pathologies.

Ce soutien de mise sur le marché portera alors EndeavorRx™ aux familles et aux professionnels de la santé à grande échelle. In fine, Akili souhaite donc étendre sa présence mondiale dans le domaine du TDAH et au-delà…

En investissant ainsi, Akili continue de réimaginer les options de traitement. Et ce pour les centaines de millions de personnes qui vivent avec des troubles cognitifs. La vision stratégique à long terme de la société est d’inaugurer une nouvelle ère de traitements cognitifs et changer l’expérience de la médecine

Un complément aux médicaments à nuancer…

Pour prouver ses allégations, Akili a ainsi financé une étude publiée dans The Lancet. Celle-ci montre que les patients ont connu une amélioration de leurs symptômes après avoir joué régulièrement à EndeavorRX™.

Les effets secondaires sont quant à eux relativement bénins. Les plus courants sont la frustration, le mal de tête, le vertige, les réactions émotionnelles et l’agressivité.

« Ces résultats mériteraient d’être approfondis », tempèrent les auteurs de l’étude. Il n’est pas question que le jeu remplace complètement les traitements existants contre le TDAH, mais qu’il vienne en complément.

La question qui se pose alors maintenant : les assurances vont-elles rembourser l’achat du jeu vidéo… ?

Sécurité sociale de l’alimentation, où en est-on ?

 🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition

Crédits photos : #429985756 – ©andrey gonchar – stock.adobe.com

Un article écrit avec Chloé Dall’anese, assistante communication. Merci à elle !

A propos de l'auteur

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR