Communication

@jemangepourlefutur : rendre l’alimentation durable ludique sur Instagram

alimentation durable instagram
écrit par La Rédaction

Nombreux sont ceux qui comme Sasha, 26 ans et jeune diplômée, se posent des questions sur leurs habitudes de consommation. Pourquoi et surtout comment passer à l’action en adoptant une alimentation durable ? C’est à cette question que répond compte Instagram Je Mange pour Le Futur coconstruit en amont avec et pour les 18-35 ans.

Près de 8000 abonnés sur Instagram pour l’alimentation durable

Sa biographie en dit long sur son engagement :

🍝 La bouffe c’est la vie!
💪 Prête à déplacer des montagnes
🌍 En mission pour #mangermieux pour la planète #jmplf

Le compte Instagram @jemangepourlefutur joue à donc l’apprentie influenceuse et part à la rencontre d’acteurs variés bien réels. Sociologues, historiens, chercheurs, acteurs de terrain mais aussi chefs-cuisiniers et commerçants de bouche … tous donnent de leurs temps à Sasha.

Sasha est un personnage de fiction qui représente la jeune génération d’aujourd’hui en quête d’une alimentation plus durable.

Je viens de finir mes études en marketing, j’essaie de trouver du taf en freelance en pleine pandémie (donc j’en trouve pas). Et j’essaie aussi de trouver des réponses.⁣

Portrait de Sasha dans une publication Instagram

L’année 2020 et la crise sanitaire du COVID-19 ont poussé toutes les générations à questionner leurs habitudes de consommation. L’objectif est donc simple : repenser le contenu de son assiette pour agir à son échelle pour la planète. Sasha va donc passer à l’action et faire de l’alimentation durable son fer de lance : une alimentation bonne pour la santé et l’environnement

Difficile d’y voir clair, la jeune femme est bien décidée à mener son enquête. Elle emploie alors les grands moyens en questionnant les acteurs du monde contemporain. Pourquoi et surtout comment adopter une alimentation plus durable ?

Sasha le dit elle-même, elle n’est ni diététicienne ni scientifique. La jeune fille partage donc ses rencontres et son apprentissage en direct sur les réseaux sociaux. Le compte mise sur les stories et les publications Instagram colorées et graphiques. Nous sommes transportés dans un univers ludique et coloré mais surtout engagé pour une alimentation plus durable.

Derrière l’initiative Je mange pour le Futur 

Sasha, la figure de Je Mange pour le Futur, est la porte-parole des 18-35 ans. Ses interrogations, ses réussites, mais aussi ses doutes et ses échecs permettent un sentiment d’identification fort pour la cible visée.

Ce projet a pour vocation de sensibiliser les jeunes à l’adoption d’une alimentation durable. Pendant 12 semaines l’enquête entre fiction et réalité donnera les clés d’une alimentation bonne pour la santé et l’environnement du 1er mars au 23 mai 2021.

Ce programme a été développé par la Chaire ANCA, chaire partenariale d’AgroParisTech, expert dans l’innovation pédagogique et la médiation scientifique. Les experts développent des programmes innovants et ludiques. L’objectif est d’éclairer les consommateurs sur les enjeux de l’alimentation avec l’aide d’experts scientifiques et de créatifs.

Ce compte Instagram a été co-construit en lien avec un comité d’experts. Des chercheurs en nutrition, en comportements alimentaires, en agronomie, en sociologie (…), travaillant au sein de l’INRAE, d’AgroParisTech se sont mis sur le sujet pour répondre aux questionnements des jeunes et surtout leur donner les pistes concrètes pour agir durablement.

De plus, Je mange pour le Futur reçoit le soutien du Programme National pour l’Alimentation (PNA) du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, en partenariat avec l’ADEME et le Ministère des solidarités et de la santé, et aussi d’AG2R LA MONDIALE et de la Diagonale Paris Saclay de l’Université Paris Saclay (Programmes Investissement d’Avenir).

Miser sur les réseaux sociaux pour sensibiliser, éduquer et engager

Les choix alimentaires font partie des différents leviers pour préserver les ressources et l’environnement. Cependant, changer ses habitudes alimentaires n’est pas toujours aisé et de nombreux freins empêchent le passage à l’action. Le programme prend réellement en compte les freins rencontrés par les 18-35 ans (manque de temps, budget serré, jugement de l’entourage) et leurs motivations à passer à l’action via l’assiette.

On salue l’initiative, puisque les jeunes consommateurs ont un rôle capital à jouer dans cette transition. D’ailleurs Sasha l’explique très bien : “Le bon plan, c’est d’agir à la fois sur la demande (les conso quoi) ET l’offre alimentaire⁣”. Vaste sujet que nous abordons de manière quasi-quotidienne sur Culture Nutrition. Ce nouveau programme immersif et innovant à destination des 18-35 ans, entièrement diffusé sur Instagram, est peut-être la réponse à ces interrogations quant à l’alimentation durable.

Pour continuer sur le sujet, la rédaction Culture Nutrition vous recommande cet article :

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition

Un article écrit avec Chloé Dall’anese, assistante communication. Merci à elle !


Crédits photos : Je Mange Pour le Futur

A propos de l'auteur

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR