Aliments

Le 1er baromètre français du sans gluten

gluten
Caroline
Écrit par Caroline

Omniprésent dans notre alimentation, le gluten ne cesse de faire parler de lui. A l’ère du « sans », le « sans gluten » a lui aussi fait sa place dans les rayons de nos supermarchés. Qui sont les consommateurs ? Pourquoi suivent-ils ce régime ?  Pour répondre à ces questions, « Because Gus », a réalisé le premier baromètre sur les sans gluten.  Décryptage.

Qu’est-ce que le gluten ?

Reprenons les bases : le gluten est un ensemble de protéines végétales, que l’on retrouve naturellement dans certaines céréales (blé, seigle, avoine…). Il est donc présent dans les produits issus de ces céréales, tels que les pâtes ou la bière. Le gluten est également présent dans de nombreux aliments transformés (sauces, plats cuisinés…). Il est généralement utilisé pour ses propriétés techniques. Pour la fabrication du pain par exemple, il permet une mie alvéolée, moelleuse et une croûte croustillante.

Comment l’étude a-t-elle été réalisée ?

L’étude s’est déroulée en deux temps :

  • Le sondage d’un panel de 1000 personnes, représentatif de la population française, pour évaluer le nombre de non-consommateurs de gluten dans la population française
  • Le sondage de 1500 personnes non-consommatrices de gluten afin de les caractériser.

Le sans gluten n’est plus une tendance

En France, près d’1 consommateur sur 4 est directement ou indirectement concerné par le sans gluten. 8 % de la population affirme avoir éradiqué le gluten de son alimentation, avec une majorité de femmes. Un chiffre nettement plus important que les prévalences classiques pour la maladie coeliaque, habituellement autour de 1% en Europe (SNFGE).

Certains non-consommateurs évoquent une raison de santé :

  • 45% y sont sensibles 
  • 19% ont une autre pathologie et l’arrêt du gluten améliore leur état.
  • 13% sont cœliaques, maladie chronique de l’intestin.

Seuls 6 % affirment le faire par effet de mode ou pour suivre une tendance. Ces consommateurs ne considèrent d’ailleurs pas ces produits comme plus sains pour 75 % d’entre eux. Un progrès pour les idées reçues ?

sans gluten

Baromètre Because Gus

Une alimentation complexe au quotidien

Sans surprise, les produits les plus achetés par les sans gluten sont les pâtes, les pains ainsi que les farines sans gluten.

Quand il s’agit de manger à l‘extérieur, les non-consommateurs de gluten sont plutôt réticents. En effet, ils considèrent que les restaurateurs ne sont pas assez informés sur leurs conditions. 73 % d’entre eux ne vont d’ailleurs pas autant au restaurant qu’ils le souhaiteraient. Des efforts restent à faire de ce côté là, et 9 non-consommateurs 10 pensent que ce régime est présenté comme une mode dans les médias. D’où la nécessité d’informer sur le sujet suivant : comment devient-on sans gluten ?

Une méfiance envers les professionnels de santé

La majorité des non-consommateurs éprouvent des difficultés pour être diagnostiqués et pris en charge. D’ailleurs, 37 % arrêtent le gluten sans aucun test. Un réel manque d’encadrement sur cette pratique, qui remet pourtant en question les habitudes alimentaires de chacun. Les sans-gluten considèrent d’ailleurs que les marques les informent mieux que les professionnels de santé. Une réelle opportunité pour les marques de prendre la parole sur ces sujets.

La méfiance ne s’arrêtent pas là, avec 9 non-consommateurs sur 10 qui pensent que ces problèmes sont dus à l’agriculture moderne et l’industrie alimentaire. Pour autant, la teneur en gluten du blé est stable depuis près de 50 ans. Il s’agirait au contraire de la sensibilité qui a augmenté.

 

Un baromètre qui mérite d’être souligné car le premier de ce type. Il permet ainsi de remettre en question certaines idées reçues, comme l’effet de mode du sans-gluten, et de donner la parole aux principaux concernés. On attend désormais le baromètre 2020 et les évolutions des données.

 

Vous souhaitez être à la pointe des tendances ? Découvrez notre carnet des tendances nutrition santé 2020-2022 !

 

Source : Baromètre Because Gus

Un article rédigé avec l’aide de Audrey Cousin, assistante Chef de projet. Merci à elle !

print

A propos de l'auteur

Caroline

Caroline

Consultante, Chef de projet chez Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : nutrition des séniors, marketing et communication des compléments alimentaires, études cliniques

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This