Aliments Innovation

Nestlé se lance dans la chasse aux sucres

sucres
Laura
Écrit par Laura

La chasse aux sucres est ouverte et ce dans tous les domaines : mise en place de la taxe sodas, multiplication des produits allégés en sucres, alternatives… Avec une obésité mondiale qui a presque triplé depuis 1975 et une augmentation des diabètes de type II, les industriels cherchent à tout prix des solutions pour diminuer le sucre dans leurs produits.

Nestlé a lancé au Royaume-Uni sa barre chocolatée culte Milkybar en une version allégée en sucres. Après des reformulations successives de ce produit pour laisser place à des ingrédients plus naturels (plus de lait, avoine soufflé…), Nestlé s’attaque au sucre, avec une réduction conséquente de 30 %.

Comment ? L’astuce réside en la structure même du sucre. Le sucre ordinairement utilisé a une structure cristalline, que l’on peut considérer comme « pleine ». Le sucre utilisé par Nestlé est lui « creux ». Cette porosité lui permet une dissolution plus rapide en bouche. Avec une dissolution plus rapide, la sensation de sucré est amplifiée. En utilisant ce sucre, Nestlé peut proposer aux consommateurs un produit réduit en sucres mais tout aussi sucré gustativement !

Une technologie que l’on peut considérer comme quasi-révolutionnaire dans le domaine de la réduction en sucres, pour laquelle Nestlé a déjà déposé plusieurs brevets. Cette nouvelle fait écho aux engagements de Nestlé de réduire les sucres ajoutés dans les produits de 5 % d’ici 2020.

DouxMatox proposait il y a 3 ans du sucre « plus sucré », Nestlé innove aujourd’hui avec cette technologie que l’on voit en application pour la première fois. Serait-ce la porte ouverte à d’autres innovations « anti-sucre » ?

Source : Organisation Mondiale de la Santé, 2017

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Consultante-Chef de Projet chez Nutrikéo.
Mes domaines de prédilection : nutraceutique, marketing agroalimentaire, alimentation durable, innovations en alimentation...

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This