Aliments Innovation

6 alternatives végétales aux aliments du quotidien

Alternatives végétales
Agathe
Écrit par Agathe

En plein dans la tendance vegan, les alternatives végétales ne cessent de se développer et d’innover ! Longtemps considérés comme irremplaçables, les aliments du quotidien sont désormais disponibles en version végétale. Leurs valeurs ajoutées ? A la fois environnementale, éthique, sécuritaire ou encore nutritionnelle.

Focus sur 6 alternatives végétales du quotidien :

  • FollowYourHeart apporte une solution innovante avec ses œufs végétaux à base de farine d’algue complète et de protéines d’algues. Quiches, omelettes et œufs brouillés ressemblent comme deux gouttes d’eau à leurs confrères réalisés à partir de produits animaliers.
  • Les laits végétaux regorgent de diversité ! Lait de soja, d’avoine, d’amande, de riz, de millet, de quinoa, de noisette et la famille s’agrandit encore avec le lait de noix de macadamia de « Milkadamia» ! Très souvent supplémentées en calcium et autres éléments, notamment en vitamine B12 en Amérique du Nord, ces boissons deviennent un concentré d’éléments nutritifs. Leur goût surprenant varie selon la céréale ou la noix choisie, voilà de quoi varier ses habitudes.
  • Pour les personnes allergiques au lactose ou végétaliennes, le traditionnel beurre est vite remplacé par les diverses alternatives végétales qui existent. Le beurre végétal de EarthBalance est par exemple composé d’huiles de lin, de palme, d’olive et de soja et existe également en version enrichie en EPA/DHA à base d’huile d’algue.
  • Les alternatives végétales sont même arrivées dans le rayon des fromages ! Appelés « Fauxmages », les alternatives végétales se déclinent en différentes recettes. A base de farine de tapioca, de gras de coco et de levure alimentaire pour Daiya, à base de soja pour Sojami, ou carrément de noix de cajou pour la Fauxmagerie Zengarry. Délicieuses et surprenantes, ces alternatives restent des aliments à consommer avec modération.
  • Pour les consommateurs souhaitant diminuer leur consommation de viande mais ne pouvant oublier le goût des véritables spaghettis bolognaise ou du poulet croustillant, les viandes végétales à base de protéines de soja, de blé, de pois ou de levure alimentaire comme celles de Gardein font illusion.
  • Enfin, les sportifs végétaliens ne sont pas mis de côté, la marque Vega leur propose des protéines sportives végétaliennes. Exit le whey et les protéines animales en poudre, place aux protéines de riz brun, de pois jaune additionnées de divers extraits (probiotiques, minéraux, légumes…) afin d’avoir un « All in one » !

 

La majorité de ces entreprises de produits finis végétaliens se situent sur le continent Nord-Américain mais la tendance inspire d’ores et déjà le continent européen. Une tendance qui semble pleine de futur étant donné les enjeux environnementaux et santé actuels.

print

A propos de l'auteur

Agathe

Agathe

Consultante chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : animation évènements et formations, restauration hors domicile, minceur…

2 commentaires

  • Et si au lieu de chercher des alternatives on choisissait de consommer des protéines animales moins souvent, avec un cahier des charges bio ou un signe de qualité, produites localement ?

    • Bonjour Céline,
      Merci pour votre commentaire, c’est un très bon point : manger moins mais manger mieux est effectivement une nécessité. Ces alternatives végétales peuvent néanmoins être une option intéressante pour certaines intolérances ou allergies.
      En dehors de ces alternatives végétales, la tendance est de retourner aux ingrédients végétaux bruts : légumineuses, céréales, graines et bien sûr légumes, fruits. Ils permettent de réaliser des plats complets végétaliens, avec une empreinte écologique moindre.
      Sylvain

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This