Compléments alimentaires Innovation

EnteroSatys®, le nouveau complément alimentaire qui ne laisse pas sur sa faim !

EnteroSatys de Targedys
Laura
Écrit par Laura

Lancé en décembre 2018, et enfin disponible dans les pharmacies depuis janvier 2019, le complément alimentaire EnteroSatys®, projette TargEDys sur le devant de la scène. Avec sa souche brevetée Hafnia Alvei, EnteroSatys® est une solution innovante sur le marché des compléments alimentaires pour lutter contre les désordres métaboliques liés à l’obésité.

D’ingrédientier en BtoB à laboratoire BtoC

Histoire et positionnement de la start-up

TargEDys est née en France et travaille avec l’INSERM pour isoler des souches prometteuses dans la réduction du désordre métabolique lié à l’obésité. En quelques mots leur axe prioritaire est de mieux comprendre le lien entre intestin et cerveau et en particulier les signaux envoyés pour réguler l’appétit. Depuis sa création en 2011, les investisseurs se multiplient avec notamment Seventure Partners qui suit de près cette start-up.

ProbioSatys™, leur ingrédient satiété breveté

En 2018, TargEDys et l’INSERM déposent un brevet à la suite des résultats obtenus dans le cadre d’une étude sur leur première technologie ProbioSatys™. Il s’agit d’une souche probiotique de la famille des Entérobactéries. Hafnia alvei, initialement ferment lactique, est naturellement présente dans le microbiote. La particularité de cette souche vient de sa phylogénie. Tandis que la tendance est aux Bifidobacteries et aux Lactobacilles sur le marché, appartenant respectivement aux phyla des Actinobactéries et des Firmicutes, le phylum des Entérobactéries n’avait pas encore été exploité. Hafnia Alvei produit une protéine, ClpB capable d’induire ou de moduler la sensation de faim chez l’Homme. Cette protéine a été identifiée comme mimétique d’une des hormones humaines de la satiété, l’α-MSH, qui régule le comportement alimentaire à la fois au niveau périphérique et central.

ProbioSatys microbiote

Zoom sur EnteroSatys®

Alors que jusqu’à maintenant TargEDys se destinait plutôt à être un ingrédientier en BtoB, l’annonce de la sortie d’un complément alimentaire fin 2018, le place plutôt comme laboratoire en BtoC. Avec ce complément alimentaire, TargEDys vise les consommateurs touchés par l’obésité avec des problématiques au niveau du métabolisme lipidique et glycémique. La souche est associée à du Zinc et du Chrome « qui contribuent au métabolisme normal des macronutriments » et permettent d’alléguer on pack. La capsule contient 50 millions d’UFC, une concentration un peu inférieure à celle des références comme Lactibiane Référence à 10 milliards UFC. La galénique est pertinente, puisqu’elle s’appuie sur une innovation gastro-résistante permettant de délivrer les souches à bon port sans destruction par l’acidité de l’estomac.  Vendu en pharmacie mais aussi en ligne, le coût du traitement reste tout de même non négligeable et s’élève à 54 € pour une cure d’un mois.

Aborder l’obésité sous un angle plus santé : un segment d’avenir

TargEDys semble être parmi les premiers à lancer un complément alimentaire probiotique dans le weight management. Bien que les souches probiotiques soient différentes, l’équilibre du métabolisme est au cœur de la recherche d’autres start-ups dont les produits verront le jour sous peu. Parmi les concernés se trouve la start-up bordelaise LNC Therapeutics qui vise essentiellement le cardiométabolisme. Son concept s’appuie sur Christensenella, un brevet déposé sur une famille de bactéries dont les prouesses commencent à se multiplier. À surveiller également de près, la start-up belge A-mansia, qui a pour objectif de proposer une solution à partir d’Akkermansia municiphila pour lutter contre les désordres métaboliques liés à l’obésité.

EnteroSatys® rejoint dans les rayons d’autres produits déjà en vente et qui se positionnent sur le même créneau. Parmi les plus réputés, mais moins rupturistes, se trouvent notamment ceux à partir de pectine de pomme pour la satiété comme Omnilogic Apple Pectine de Omnibiotics. EnteroSatys® devra aussi faire face à XLS Médical, un dispositif médical qui est bien installé sur le marché.

Chez TargEDys, l’innovation ne s’arrête pas là

En parallèle de ce lancement, TargEDys continue ses travaux en R&D pour prouver l’efficacité d’une autre technologie à partir de bactéries visant cette fois-ci à stimuler l’appétit. Sur leur site bien complet, il n’y a pas encore d’information sur l’avancée des études conduites sur la technologie Probionutrys™. Elle s’appuiera sur le même principe de mimétisme moléculaire, mais l’effet escompté sur l’axe intestin cerveau sera inverse par rapport à ProbioSatys™.

L’entreprise a également signé un partenariat avec Neovia, société experte dans le petcare. ProbioSatys™ pourra alors être intégré dans la nourriture ou les compléments alimentaires des chiens ou des chats. Nos animaux de compagnie sont eux aussi devenus sujets à l’obésité à cause de la composition de leur alimentation mais aussi de l’augmentation de la sédentarité. Ce partenariat est d’autant plus pertinent que l’engouement autour du microbiote des animaux ne fait que s’accentuer.

print

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Consultante-Chef de Projet chez Nutrikéo.
Mes domaines de prédilection : nutraceutique, marketing agroalimentaire, alimentation durable, innovations en alimentation...

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This