Nutrition durable

🎙 Rencontre avec Camille Boussant, co-fondatrice de Jethica, jeune pousse de l’économie circulaire.

économie circulaire
écrit par Juliette

Jethica ouvrira son atelier de conserverie (et bien plus !) en février. Camille a pris le temps de nous parler un peu de la création de cette belle entreprise, nouvelle venue de l’économie circulaire.

Jethica économie circulaire

L’objectif de JETHICA est de « participer activement à une économie circulaire écoresponsable », peux-tu nous en dire plus ?

Nous avons pour vocation de rendre accessible le plaisir de bien manger de façon locale, saine et durable. Notre projet s’appuie sur trois valeurs humaines fortes : la transparence, l’innovation et le goût du détail. Et nous nous entourons ainsi des maraîchers et partenaires à moins de 100km de notre atelier de Montmeyran (26). Ils partagent entre autres ces mêmes valeurs. La provenance, la transparence de fabrication, les empreintes écologiques de notre activité sont nos priorités en plus du goût. Puis, il nous semble important de faire vivre une communauté sur notre territoire favorisant le bien manger, local, sain et durable. Ensemble, on va plus loin. Nous sommes persuadés que l’économie circulaire est une des solutions d’amélioration du monde actuel.

économie circulaire

Quels sont les produits et services proposés par JETHICA ?

Des tartinables, des soupes, des légumes cuisinés…

JETHICA proposera  une gamme de recettes artisanales, bio et locales dans des bocaux recyclables et consignables. Des tartinables, des soupes, des légumes cuisinés et au naturel ainsi que des sauces. Nos recettes sont élaborées par des chefs talentueux. 100% de nos légumes viendront de moins de 100km.

conserverie légumes

La transformation de matières 1e pour les producteurs

Nous allons également proposer la transformation à façon aux agriculteurs. Ce service aura pour but d’optimiser leur rentabilité en diversifiant leur offre tout en valorisant leur surplus de production s’ils le souhaitent. Ainsi, les maraîchers pourront conserver leur récolte et la vendre sous une forme différente pour compléter leurs gammes.

Un accompagnement aux entreprises de l’économie circulaire

Nous proposons également nos services à de futurs conserveurs qui auraient besoin d’informations ou de compétences pour monter leur entité. Où en êtes-vous dans le développement ? Quelle est votre ambition pour les prochaines années ? Nous travaillons depuis plus d’un an notre vision commune, notre business model et toute la faisabilité de notre conserverie.

Un démarrage en février 2022 !

Et cela fait maintenant un mois que nous avons attaqué les travaux dans notre atelier. Notre atelier de transformation prend forme. L’ensemble du matériel est commandé (autoclave, capsuleuse, cuiseur, robot …) et nous commençons à le recevoir. L’atelier sera opérationnel sur février.  En attendant, nous bricolons, nous isolons, nous scions, nous électrifions… Nous mettons également en place notre ERP pour optimiser nos flux, nos coûts et notre traçabilité et nous peaufinons notre système qualité. Notre ambition pour les prochaines années est de développer une dynamique forte autour du terroir drômois mais aussi de soutenir ou créer d’autres conserveries participant à une économie circulaire écoresponsable sur d’autres territoires. Nous avons hâte que l’atelier respire la bonne cuisine.

Jethica économie circulaire

Quelle est ta propre définition d’une alimentation durable ?

Le Bio c’est bien, le bio local c’est mieux. L’alimentation durable pour nous signifie de produire des produits de qualité en maximisant les circuits courts afin de limiter les impacts environnementaux. C’est aussi privilégier la réutilisation (consigne) et la recyclabilité des emballages et des déchets végétaux. En synthèse, c’est participer au cercle vertueux de nourrir la population environnante en minimisant l’impact environnemental. Quelles sont les contraintes que représentent 100 % de légumes récoltés à moins de 100 km ? Il n’y a pas de contrainte à consommer local. Nous nous adaptons aux récoltes et saisons et nous trouvons cela naturel et plein d’opportunités : l’adaptation, la maturité, le goût… La contrainte pourrait être la logistique. S’il fallait organiser un transport auprès de chaque producteur, cela dévaluerait notre démarche éco responsable. Mais nous avons la chance en Drôme et Ardèche d’être entourée par des structures qui mutualisent et mettent en place des solutions d’approvisionnement en local.

Quel accueil avez-vous de la part du marché (consommateurs, distributeurs, partenaires…) ?

Fantastique! Notre démarche répond aux besoins actuels et s’adresse à la population locale. Nous sommes très heureux d’être aussi bien accueillis.  La mise en place d’un outil de conserverie sur le territoire était attendue par les institutions locales et les agriculteurs et même par les clients locaux. En effet, le territoire à pour avantage d’être sur le podium de la production maraîchère bio française. Les distributeurs sont également en recherche de produits locaux pour répondre aux nouvelles exigences des consommateurs.  

Comment se mesure l’impact environnemental de produits alimentaires ?

Nous nous sommes inspirés des démarches SIGA et agribalyse qui mettent à disposition des acteurs de l’alimentaire des outils d’analyses & des données de référence sur les impacts environnementaux des produits agricoles et alimentaires. L’impact environnemental se mesure dès la conception du produit et prend en compte chaque étape : la production agricole, la transformation, le transport, les emballages et la valorisation des déchets. L’analyse du cycle de vie, soutenue par l’ADEME permet de connaître les impacts environnementaux des différentes étapes

Un dernier mot ? Un grand merci pour vos questions et votre temps! Et nous espérons vous faire goûter très rapidement nos recettes. La bonne cuisine, cela se partage.

Pour continuer vos lectures sur le sujet :

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition

©Jethica_Camille_Boussant

A propos de l'auteur

Juliette

Directrice du pôle Food chez Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : les grandes tendances du Food, que je vois venir avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR