Nutrition durable

Enquêtes : les Français, les agriculteurs et l’alimentation en chiffres

agriculture
écrit par Laura

Que pensent les Français de leur alimentation ? Comment considèrent-ils l’agriculture ? Se sentent-ils concernés par les labels ? Le Bio est-il encore source de curiosité ? Autant de questions et de sujets abordés dans des sondages IPSOS et de l’IFOP. Revenons sur les chiffres clés de ces enquêtes dans cet article.

Les légumes : figure phare des inégalités alimentaires

76 % des Français considèrent que nous ne sommes pas égaux en termes d’alimentation.

Les habitudes alimentaires sont le reflet des fractures de la société. Selon la catégorie socioprofessionnelle ou l’âge, les consommateurs portent une attention différents à la variété de l’alimentation ou la consommation de produit équilibrés. L’enquête s’intéresse particulièrement à la consommation de légumes. On pourrait considérer les légumes comme l’emblème des inégalités :

  • Les 65-75 ans sont les plus nombreux à en manger quotidiennement (67% vs 49% pour les 35-44 ans)
  • Moins d’1 homme sur 2 en consomme quotidienne, contre 65% des femmes.

Et si les légumes sont considérés comme indispensables pour être en bonne santé par les Français, il s’agit aussi d’une catégorie de produits vue comme onéreuse et peu plaisante. Une carte est-elle à jouer sur la consommation de légumes ? Nous touchons ici aux thématiques qui oscillent entre précarité et éducation alimentaire.

Et l’agriculture dans tout ça ?

L’image de l’agriculture s’améliore. 9 Français sur 10 font le lien entre leur alimentation et le rôle de l’agriculture. Logique, nous direz-vous. Là où les chiffres progressent, c’est sur la confiance : près de 80% de consommateurs ont confiance en eux et les trouvent respectueux de la santé. Une croissance de 7 points par rapport à 2020.

nutrition innovation alimentaire

Loin de l’agribashing, la pandémie est en effet passée par là, et a resserré les liens entre Français et agriculteurs. Des agriculteurs mis à l’honneur, et qui ont continué de nourrir les Français malgré la pandémie.

Des Français soucieux de leur alimentation

Nous traitons ce sujet quasi-quotidiennement : le lien entre santé et alimentation se fait plus net et plus évident aux yeux des Français. Ainsi, le consommateur d’aujourd’hui est plus éclairé qu’auparavant, ou a minima, en recherche d’informations. Des chiffres qui soutiennent nos propos :

  • 66% des consommateurs sont attentifs au Nutri-Score ou aux notations des produits
  • 86% sont prêts à privilégier une marque régionale ou locale – un chiffre à mettre au regard du budget de chaque consommateur
  • Seuls 52 % font confiance à l’appellation Bio

On résume ?

Le bien-manger est l’objet de toutes les attentions, et ce à toutes les échelles : nutritionnellement parlant mais aussi du point de vue écologique. Si l’équilibre alimentaire est l’affaire de (presque) tous, il reste deux leviers majeurs à actionner : le levier financier et le levier pédagogique.

éducation alimentaire malnutrition

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition


Crédits photos: #288676847– ©maryviolet– stock.adobe.com

A propos de l'auteur

Laura

Consultante-Chef de Projet chez Nutrikéo.
Mes domaines de prédilection : les innovations en nutraceutique et les DNVB.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR