Santé publique

Une cité de l’alimentation à Montpellier en 2026

cité alimentation
écrit par Laura

La ville de Montpellier s’engage pour une restauration collective de pointe ! Un projet de très grande ampleur nous a interpellé : le lancement d’une cité de l’alimentation en 2026. Quelles ambitions ? On vous dit tout !

La genèse d’un projet de grande ampleur

Le constat de base est simple : les infrastructures de la cuisine centrale sont vieillissantes. En effet, la demande se porte à 15 000 repas par jours, et la capacité actuelle est de 9 000 repas. Forts de ce constat, les autorités se lancent pendant près d’une année dans une étude collaborative. Le projet de la cité de l’alimentation est né !

En 2026, ce sont près de 16 000 repas qui pourront sortir de la nouvelle Unité de Production Alimentaire. Pourquoi une cité et pas une cuisine dans chaque école ? Pour des questions d’échelle. En effet, le regroupement des lieux de production permet de grandes économies ! Le lieu sera d’ailleurs collé au MIN (Marché d’Intérêt National) pour des approvisionnements en ultra proximité.

De quoi permettre d’autres innovations en parallèle. Si nous vous parlons de ce projet, c’est parce qu’il va bien plus loin qu’une simple restructuration d’une cuisine centrale.

Le futur de la restauration collective en action

cité de l'alimentation montpeliier

Au delà d’une simple unité de production, le projet prend de l’ampleur. En effet, il s’agit aussi d’un projet à visée pédagogique. Ainsi, la partie transformation, avec une légumerie, une conserverie et une pâtisserie, sera vitrée et ouverte au public. L’occasion d’organiser des visites pour les classes et les parents d’élèves.

Et ce n’est pas tout ! La Cité de l’Alimentation proposera aussi un jardin pédagogique et des cours de cuisine pour les enfants. Une aubaine quand on sait que l’apprentissage du bien manger est une clé de l’équation “anti-malnutrition”.

éducation alimentaire malnutrition

Enfin, des actions seront également disséminées dans toute la ville pour sensibiliser les enfants (et les plus grands !) à l’alimentation.

La restauration collective se réinvente

L’exemple de la ville de Montpellier et la cité de l’Alimentation illustre parfaitement le futur de la restauration collective. Tout en transparence, avec des approvisionnements locaux et de la pédagogie : le renouveau est en marche !

A notre sens, il s’agit d’une initiative très novatrice, qui redore le blason d’un secteur qui reste assez fermé. Nous voyons de plus en plus d’initiatives sur le Bio par exemple, mais à des échelles réduites, dans des petites villes ou des villages. Ici, la démarche est de taille : on trouve même un directeur de la politique alimentaire (Luc Lignon). Une vraie ambition pour la ville.

In fine, la Cité de l’Alimentation redonne du sens à la restauration collective : un lieu de vie, collectif, relié à la ville en toute transparence 👏

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition


Crédits photos: #numérodephoto– ©auteur – stock.adobe.com 

A propos de l'auteur

Laura

Consultante-Chef de Projet chez Nutrikéo.
Mes domaines de prédilection : les innovations en nutraceutique et les DNVB.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR