Innovation Tendances

Blédina & Loop : quand le babyfood se met à la consigne

Blédina babyfood consignes
écrit par La Rédaction

La marque d’alimentation infantile Blédina vient de lancer ses premiers pots pour bébé en verre consigné dans le cadre du partenariat Loop-Carrefour. Un lancement qui s’inscrit dans une démarche environnementale globale sur une catégorie aussi sensible que celle du babyfood. Depuis le 16 juin dernier, cinq hypermarchés Carrefour accueillent donc un corner Loop proposant ces pots en verre consignés. Découverte d’une première collaboration en France.

18 mois de développement pour Blédina et 70 personnes impliquées

C’est au sein de La Petite Fabrique, la cellule d’incubation de la filiale de Danone dédiée aux innovations de rupture que l’idée est née. Sélectionné par l’Ademe et Citeo, le projet a débuté il y a 18 mois sur le site de Blédina de Brive-la-Gaillarde. Nommé « Boucle d’Or », celui-ci débutait alors avec 10 personnes mobilisée pour mettre en œuvre ce nouveau modèle.

Tant en interne qu’en externe, c’est au global 70 personnes qui ont participé au projet. L’enjeu étant de trouver les réponses aux défis tels que :

  • Le choix des pots et des étiquettes
  • Le format et les recettes
  • L’incidence sur le process de fabrication
  • Les données de traçabilité
  • Les problématiques de récupération, de nettoyage, de paiement

Aussi, Loop a participé au développement sur le marché de cette gamme, Lemon Tri s’est chargé des machines de consigne, Uzaje des nettoyages, Petrel a apporté son expertise sur le zéro déchet, Carrefour a soutenu le projet. Un travail d’ampleur !

Je suis consigné, ramène-moi !

Blédina a fait le choix, dès le départ, de produire et conditionner ses nouveaux pots consignés sur son site de Brive-la-Gaillarde, au sein de son unité pilote R&D.

Le catalogue Loop s’enrichit donc de pots pour bébé consignés. Ce dispositif sera en test pendant neuf mois. La gamme baptisée « Je suis consigné, ramène-moi » se compose de dix recettes exclusives, dont trois multiportions, commercialisées dans des bocaux en verre de 200 et 400 g. D’ailleurs, le montant de la consigne est de 0,35 euro pour les pots de 200 g et de 0,45 euro pour ceux de 400 g. Il est remboursé via un bon d’achat.

L’objectif est d’interroger les parents sur leur retour d’expérience. En parallèle, les équipes travaillent pour améliorer les cycles de vie et de récupération des consignes.

Innovation dans le secteur de la nutrition infantile : un pot qui contient l’équivalent de deux repas. Le pot de 400 g portionnable réduit déjà à lui seul la quantité d’emballage par kilo de produit.

Blédina souhaite améliorer ses connaissances pour proposer des alternatives toujours plus éco-responsables. Ce lancement s’inscrit ainsi dans le cadre de la démarche de la marque pour proposer d’ici à 2025 100% d’emballages recyclables, réemployables ou compostables.

Marque à impact dans l’univers alimentaire : 5 pratiques décryptées

A ce stade, l’impact environnemental de cette offre en pot serait déjà 5 % moins élevé que celui des pots en verre à usage unique.

De nouvelles habitudes de consommations du côté des parents

L’alimentation des enfants est toujours une question délicate. Croissance, éveil du goût, diversification, autant de promesses à tenir dans un marché qui ne cesse d’évoluer.

DME : la tendance babyfood qui monte

En effet, la transition alimentaire se fait sa place dans le secteur de la nutrition infantile. Si les parents sont les premiers à changer leurs habitudes de consommation, ils attendent la même chose pour leurs enfants.

Traçabilité des produits, respect des circuits de distribution, composition, sourcing des ingrédients, labellisations, bio autant de défis auxquels les marques de nutrition infantile tentent de répondre.

Comment la grande distribution s’adapte aux nouvelles attentes sociétales ?

Sur ce terrain, deux gros poids lourds détiennent la majorité des parts de marchés : Danone et Nestlé. C’est d’ailleurs pour cela que Blédina (du groupe Danone) se lance dans les pots consignés. En effet, les parents cherchent de nouvelles alternatives pour limiter leurs déchets…et les pots pour bébés, à raison de plusieurs repas par jour, sont une grosse source de déchets (sans compter les couches).

Le marché de la nutrition infantile évolue et s’adapte aux attentes des consommateurs (et de leurs enfants !). Culture Nutrition garde l’œil sur toutes les innovations en cours de développement, en projet et à venir.

Consultez le regard d’expert au sujet de la transition alimentaire pour en savoir plus sur les grandes tendances marché.

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition

Un article rédigé avec Chloé Dall’anese, assistante communication. Merci à elle !

Crédit Photos : 183509597 – adobe.stock – Oksana Kuzmina

A propos de l'auteur

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR