Innovation

Du nouveau au rayon margarine : Primevère lance une huile riche en oméga 3 ALA, EPA et DHA !

primevere culture huile omega 3
écrit par Andrea

La margarine, tout le monde connait… Mais les Français lui préfèrent largement le beurre etles ventes s’érodent depuis quelques années[1]. Cependant, boosté par les envies de cuisine lors des derniers confinements et l’essor du végétal, le rayon des margarines innove et se renouvelle. Sur le plan de la nutrition, le lancement de Concentré végétal Omega 3 de Primevère a attiré notre attention. Nous vous dévoilons pourquoi !

Omega 3 : de très fortes carences parmi la population française

Tout d’abord, rappelons que les oméga 3 jouent de nombreux rôles physiologiques importants pour notre corps : contribution à une fonction cardiaque normale (EPA et DHA), maintien d’une cholestérolémie normale (ALA), fonctionnement normal du cerveau, maintien d’une vision normale (DHA)…[2]

Cependant, en France, la consommation d’oméga 3 (EPA et DHA) est insuffisante. Une étude de l’ANSES[3] montre que 99 % des adultes présentent un risque d’insuffisance en ALA, 85 % des adultes ont un apport en DHA inférieur à la recommandation de 250 mg/jour et 89 % présentent un risque d’insuffisance de l’apport cumulé en EPA et DHA.

Une alimentation riche en oméga est ainsi primordiale pour couvrir nos besoins. Cela est d’autant plus vrai pour l’ALA, un acide gras indispensable que notre organisme ne sait pas fabriquer et qui doit être apporté par l’alimentation. On le retrouve surtout dans les huiles végétales (lin et colza) mais aussi dans les graines de chia, les graines de lin et les noix. L’EPA et le DHA se retrouvent quant à eux essentiellement dans les produits de la mer (maquereaux, sardines, saumon…).  

culture nutrition nutrikeo transition alimentaire 2021
Lire l’article

Primevère concentré végétal, la juste dose journalière en ALA, EPA et DHA

Bouteille Primevere_Vdef.png

Avec le lancement de Primevère Concentré Végétal, Primevère renforce son engagement en faveur de la santé cardio-vasculaire en mettant l’accent sur les oméga 3. Formulé avec le service nutrition de l’Institut Pasteur, la recette peut s’enorgueillir d’une solide caution scientifique et d’une belle raison d’y croire.

En effet, Primevère Concentré végétal permet d’apporter en une seule cuillère la dose journalière recommandée en oméga 3 (2g de ALA et 250mg d’EPA et DHA). La marque spécialiste de la santé cardio-vasculaire frappe un grand coup !

100 % végétale, la recette renferme :

  • Des huiles vierges de colza, de cameline, de chanvre et de chia riches en oméga 3 ALA
  • De l’huile extraite de microalgue Schizochytrium sp riche en oméga 3 EPA et DHA
  • De la vitamine E.

Coté goût ? Des notes fraiches et végétales, à apporter en touche finale des plats, chauds ou froids.

Substituts de produits laitiers, les 5 innovations du mois !

Primevère casse les codes du rayon margarine

Une bouteille d’huile qui vient s’immiscer parmi les barquettes de margarine du rayon ? C’est le pari de Primevère Concentré végétal.

Primevère vient bousculer l’image peu naturelle des matières grasses solides qui colle à la peau du rayon. Il est donc intéressant de souligner cette volonté d’amener le rayon vers plus de nutrition et de naturalité à la fois.

Primevère Concentré Végétal se distingue donc par sa complémentarité en oméga 3, ALA, EPA et DHA, qui permet de couvrir l’ensemble des besoins quotidiens dans une seule cuillère. Le tout avec une formule végétale à retrouver dans le rayon margarine. Une promesse attrayante !

Reste maintenant à savoir si les consommateurs seront séduits par le format de la bouteille qui propose seulement 12 doses journalières ?


[1] FRANCEAGRIMER, 2020. La consommation de produits laitiers en 2019. Disponible sur Internet : https://www.franceagrimer.fr/fam/content/download/64897/document/STA-LAI-Consommation%20de%20produits%20laitiers%20en%202019.pdf?version=1 [Consulté le 16/06/2021].

[2] EFSA, 2021. Nutrition and health Claims. Disponible sur internet : https://ec.europa.eu/food/safety/labelling_nutrition/claims/register/public/?event=search [consulté le 16/06/2021] [3] ANSES, 2015. Apports en acides gras de la population vivant en France et comparaison aux apports nutritionnels conseillés  définis en 2010. Disponible sur internet : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2014sa0117Ra.pdf [Consulté le 16/06/2021]

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition

A propos de l'auteur

Andrea

Consultante Senior chez Nutrikéo, je suis passionnée par les innovations food et nutrition !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR