Innovation

Étude de cas : Purina diversifie ses protéines pour les animaux de compagnie

purina culture nutrition petfood
écrit par La Rédaction

L’année 2020 a été un régal pour nos amis les chats et les chiens ! Levées de fonds, innovation, diversification et personnalisation des recettes pour nos amis les bêtes ont été au programme. Le secteur du petfood est attractif : 3,6 % d’évolution de CA des aliments pour chats et chiens en GMS en 2020 soit 2,08 Mrds d’€ (Source : Nielsen, CAM au 03.01.21, HM +SM + proxi + drive + SDMP). Retour sur le lancement des nouvelles croquettes Beyond Nature’s Protein de Neslé Purina.

Alimentation diversifiée et équilibrée pour nos animaux de compagnie

La marque Purina Beyond Nature’s Protein, lancée en début novembre 2020 en Suisse, se compose de nouvelles croquettes élaborées à partir de plusieurs sources de protéines.

Deux recettes d’aliments secs pour chien et chat qui contiennent :

  • Des protéines animales (poulet, foie de porc)
  • Des protéines d’insectes (larves de mouches soldats noires)
  • Et des protéines végétales issues des féveroles et du millet

La promesse de ces croquettes est simple : une sélection de protéines de haute qualité qui soutiennent les défenses naturelles et les muscles forts des chiens comme des chats.

Un emballage produit qui appelle d’ailleurs à la naturalité et à la protection de la biodiversité le tout dans un univers épuré et coloré. De quoi attirer l’œil du consommateur parmi les rayons d’alimentation animale.

Les vétérinaires et nutritionnistes Purina ont donc travaillé sur deux recettes :

  • Poulet, foie de porc et millet
  • Insectes, poulet et fèveroles 

D’ailleurs, les fèveroles et le millet sont sources d’énergie et de fibres ce qui favorisent la digestion des animaux.

Purina précise, les produits ne contiennent pas de colorants artificiels. De plus, les ingrédients sont cuits à la vapeur afin de préserver la qualité des nutriments.

Purina s’engage pour l’environnement

Le choix des protéines diversifiées n’est pas anodin chez Nestlé Purina.

En effet, nous, les Hommes, sommes les acheteurs des croquettes pour nos animaux de compagnies. En tant que consommateur, nous nous tournons de plus en plus vers le végétal et des alternatives respectueuses de l’environnement. Il en va de même pour nos amis les bêtes !

Dans cette même optique, Purina et sa gamme Beyond Nature’s Protein s’engage pour soutenir la biodiversité de la planète. Ainsi, afin de limiter la quantité de viande dans la composition de la recette mais pour garantir une teneur en protéines cohérente, la marque s’est intéressée aux sources de protéines alternatives intéressantes. Nous vous en parlions plus haut !

Purina s’engage aussi sur la réduction des déchets alimentaires. La marque précise « tout comme ce que votre animal mangerait dans la nature, nous utilisons toutes les parties du corps pour créer nos recettes ». La viande utilisée en protéine animale comprend donc la peau, les os, les abats, afin de réduire tous déchets alimentaires.

De plus, la marque s’est alliée à une autre contribution : la protection du climat. Plusieurs aspects environnementaux ont donc été pris en compte dans la stratégie de lancement de la gamme. Ainsi, Nestlé Purina conclut un partenariat avec Reforest’ACTION. L’entreprise à vocation sociale plante un arbre en Indonésie pour chaque produit vendu. L’action a pour but de soutenir la reforestation dans la région de Sumatra.

Depuis 80 ans, Purina s’est spécialisée dans l’offre d’une alimentation pour les animaux de compagnies. Nestlé Purina domine le marché des acteurs du petfood (Source : Nielsen, origine industriels, CAM au 27.12.20, HM + SM + proxi + drive + SDMP).

L’amélioration des recettes et l’orientation vers des alternatives plus respectueuses de l’environnement semble conquérir de nombreux consommateurs et leurs quadrupèdes. Le naturel se démocratise. De plus en plus de marques dans les rayons animaux se tournent vers des recettes désormais plus simples et surtout en phase avec les attentes des propriétaires, les premiers acheteurs de croquettes donc !

Le regard d’expert : Mickael Carvalho, consultant sénior chez Nutrikéo

Trouver des sources de protéines dites alternatives semble à première vue une excellente idée. Les insectes partent avec des avantages indéniables : consommables à 80 %, ils offrent un taux de protéine par kilo de matière sèche nettement plus intéressant que la volaille par exemple. Les ressources en eau, alimentation, gaz à effet de serre pour les produire sont également sans commune mesure par rapport à la volaille ou au bœuf.

Toutefois, l’intérêt est sans doute à relativiser dans l’industrie du petfood dont la sélection des sources de protéine s’appuie déjà sur le principe de la valorisation de parties animales que l’homme ne consomme pas ou plus par préférence alimentaire ou choix culturels.

Alors, argument marketing ou réelle avancée de développement durable ?


Crédits photos: #387229239– ©casimiro – stock.adobe.com

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition


A propos de l'auteur

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR