Innovation

Michel et Augustin met la pâte à tartiner au rayon frais

Michel et Augustin bannière
écrit par La Rédaction

Le rayon des pâtes à tartiner ne cesse de proposer des innovations de plus en plus durables ou bonnes pour la santé. En effet, la référence leader sur le marché ne bénéficie pas d’une bonne presse en matière de durabilité et de références nutritionnelles. Cela donne par conséquent de nouvelles perspectives d’évolution à la concurrence ! Parmi elles, on retrouve la pâte à tartiner OUF! de Funky Veggie ou encore la pâte à tartiner équitable 75% de Direct Producteurs Fruits Secs. Aujourd’hui, c’est Michel et Augustin, du groupe Français Danone, qui se lance sur ce créneau avec de nouvelles recettes gourmandes, au rayon frais.

Michel et Augustin : les trublions du goût !

Le crédo de Michel et Augustin est de ne pas lésiner sur le goût et la gourmandise. Ces 3 nouvelles recettes gourmandes proposent donc différentes saveurs : cacahuètes, chocolat noisette et chocolat intense.

Bien sûr, la gourmandise et l’onctuosité sont des prérequis pour des pâtes à tartiner dignes de ce nom ! Mais Michel et Augustin mise aussi sur des arguments aujourd’hui très attendus des consommateurs en matière d’innovation :

  • La réduction du taux de sucres,
  • Sans additifs,
  • Fabriqué en France,
  • Sans huile de palme,
  • Mais aussi, ce sont des produits issus de l’agriculture biologique,
  • Et enfin, une recette végétale pour la référence chocolat intense !

L’argument clé de ces nouveaux produits : un max de plaisir et 0 culpabilité ! C’est la marque qui le dit.

L’innovation réside dans la recette !

Pourquoi créer une nouvelle recette de pâte à tartiner ? Michel et Augustin entend bien répondre aux exigences des consommateurs. La pâte à tartiner étant bien ancrée dans le quotidien des Français, 70% estiment préoccupante la quantité de sucre présente dans les recettes.[1]

Nutrikéo a d’ailleurs assuré une conférence sur cette thématique ⬇️

L’objectif de Michel et Augustin est donc d’améliorer le profil nutritionnel et l’impact sociétal de ses produits, toujours dans un objectif de transparence envers le consommateur. Ainsi, en remplaçant classiquement la base d’huile et de sucre par une base de lait et de céréales, les pâtes à tartiner Michel et Augustin sont deux fois moins sucrées qu’une pâte à tartiner classique. Par son profil sans huile, intégrant du lait, impossible de la conserver à température ambiante ! Cette recette se retrouve donc au rayon frais, à proximité du beurre. La durée de conservation est donc moindre qu’une pâte à tartiner classique, mais ce n’est pas une raison pour en manger plus.

C’est ce qui fait sa différence : la première pâte à tartiner bio du rayon frais qui allie plaisir et défi nutritionnel.

🥝 Partagez nos articles avec le #CultureNutrition


[1] Mintel, 2019.

Un article écrit avec Honorine Ouin, assistante Chef de Projet, merci à elle !

Crédits photos : Michel et Augustin

A propos de l'auteur

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR