Communication

[Coup de cœur com’] La Ruche qui dit Oui !

bannière la ruche qui dit oui
La Rédaction
écrit par La Rédaction

Le local et le circuit court sont de nouvelles habitudes de consommation que de plus en plus de Français adoptent aujourd’hui. Comme le démontre notamment Havas Paris dans l’étude consommateur 2020 présentée à l’occasion de la Paris Retail Week : la consommation locale rencontre un réel succès. Une tendance présente avant le confinement qui s’est accélérée avec la crise de la Covid ! En effet, 92% des consommateurs français déclarent vouloir consommer plus de produits locaux qu’avant et 60% des français se disent prêt à supprimer les grandes marques nationales et internationales de leur consommation[1]. C’est sur cette émergence de la consommation locale que se base la nouvelle campagne de communication La Ruche qui dit Oui !

Des messages qui interpellent

La Ruche qui dit oui ! est un site qui permet aux consommateurs de commander des produits locaux directement sur Internet et de les récupérer auprès de producteurs locaux à proximité de chez eux. L’objectif est ainsi de créer un vrai tissu national de producteurs locaux.

Aujourd’hui, le local est en effet, vecteur de messages forts :

  • Soutenir une agriculture de proximité,
  • Manger des produits de qualité,
  • Respecter les saisons,
  • Mais aussi, limiter son empreinte sur la planète,
  • Et enfin, créer des liens autour de chez soi

C’est dans cette démarche que la Ruche qui dit Oui ! à lancer une campagne de communication diffusée en digital et dans le métro. Cette campagne aux couleurs attrayantes interpelle le consommateur avec des messages clairs : « Court-circuitons l’alimentation industrielle. » ou « Pas de grands discours, nous on fait court ».

la ruche qui dit oui ! photo

La nécessité d’une offre complémentaire

Cette campagne a la faculté d’interpeller le consommateur en véhiculant des messages qui lui font sens. Notons que ces messages sous-entendent de favoriser les circuits courts au détriment de la grande distribution et des industriels. C’est sur ce point que Juliette Gougis, directrice du pôle food chez Nutrikeo, attire notre attention :

“Une campagne tout à fait dans l’air du temps. Ce rapprochement entre contenu de l’assiette et producteur parle beaucoup aux consommateurs d’aujourd’hui. On aime l’esprit provocateur qui aide à faire du bruit et à faire passer le message ! Mais attention tout de même à la vision réductrice qui oppose “les gentils” aux “méchants”. Loin de cette approche dualiste, nous croyons à l’évolution et à la complémentarité des modèles. »

Juliette Gougis

Ainsi, la Ruche qui dit Oui ! se place comme un acteur créateur de liens entre le producteur et le consommateur. Une consommation locale qui véhicule des messages clés dans un monde où le consommateur cherche à donner du sens à sa consommation. Chaque acteur a un rôle à jouer dans cet écosystème de l’agroalimentaire.


[1] Havas Paris, 2020. Etude Observer Shopper 2020.

Un article écrit avec Honorine Ouin, assistante chef de projet. Merci à elle !

Crédits photos: #280194403– © Андрей Яланский – stock.adobe.com

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR