Tendances

Scrunchiz : la révolution des cours de récréation

Scrunchiz
La Rédaction
écrit par La Rédaction

L’univers du goûter représente un chiffre d’affaires important estimé à 9 milliards d’euros par Iri en 2019. Nous distinguons une croissance du segment bio sur les biscuits de +17 % en cumul annuel mobile à P3 20191. Le goûter ne déroge plus à la règle du bien manger et de nombreux nouveaux acteurs arrivent progressivement sur ce secteur. Aujourd’hui, c’est au tour de Scrunchiz, la collation qui réconcilie les parents et les enfants.

Un storytelling bien nourri

Bathylle, maman de deux enfants, est comme de nombreux parents : une « révoltée du goûter » ! Comment rassasier ses enfants au moment du goûter avec moins de déchets, moins de sucres et moins d’additifs ? A première vue, la question que tous les parents se posent. Mais comme de nombreux autres acteurs, Bathylle a décidé d’agir. Elle lance donc sa marque Scrunchiz sur le secteur du goûter sain.

« Scrunchiz, le goûter sans compromiz »

La créatrice relève les trois problèmes phares du goûter dans les cours de récréation, en s’appuyant sur des chiffres parlants :

  • 42 additifs par jour et par enfant
  • 91 % des goûters sont nutri-score D ou E
  • 3 emballages par jour et par enfant pour un goûter industriel

Ainsi, la marque propose aux enfants de se transformer en super-héros le temps d’un goûter. Et cela en disant non à toutes ses friandises trop sucrées, trop grasses, avec trop d’emballages et trop d’additifs. En effet, Scrunchiz propose un goûter engagé qui dit stop à tous ces « trop » des goûters classiques nocifs pour l’environnement et la santé.

Scrunchiz répond aux attentes actuelles

La marque propose des biscuits 100% bio, sans additifs, ni conservateurs avec de “vrais” ingrédients. On regrette simplement que la composition nutritionnelle des produits ne soit pas affichée en détail sur le site de la marque. Côté ingrédients, on y retrouve des céréales complètes, noisettes, huiles végétales, sucre et fruits.

L’originalité réside cependant dans la réduction drastique des déchets mais qui n’est « ni une complication, ni une punition ». La marque mise en effet sur une petite boîte en fer ludique, fun, dans laquelle on peut aussi bien ranger ses billes que son goûter ! La marque propose 2 formats : le coffret découverte ou le pack mensuel avec 60 biscuits de deux recettes au choix, et 150 rubans de fruits mélangés en 4 saveurs, abricots, pomme, myrtille et framboise.

Le rouleau de fruit, une originalité

En outre, la marque s’appuie sur les recommandations du Plan National de Nutrition Santé (PNNS) pour le goûter. A savoir une portion céréalière, avec le biscuit et une portion de fruits avec le rouleau de fruits.

« Le goûter n’est pas obligatoire mais conseillé. L’important, c’est surtout ce qu’on y mange, à savoir un ou deux aliments à choisir dans les familles suivantes : produits céréaliers, fruits ou produits laitiers. »

PNNS

Ce que l’on apprécie chez Scrunchiz ?

  • La réponse au besoin formulé par les consommateurs et leurs parents
  • La prise en compte du Plan National de Nutrition Santé dans l’élaboration du produit lui
  • Le côté ludique de la marque

Cette petite boîte en fer ne peut donc que satisfaire !

Un article écrit avec Honorine Ouin, assistante chef de projet. Merci à elle !

1. LSA conso – Le bio et le sain tentent de s’imposer au goûter

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR