Faire ses courses à la voix grâce à Google et Carrefour, c’est désormais possible !

Google Carrefour courses commande vocale
La Rédaction
écrit par La Rédaction

L’e-commerce alimentaire en France a connu un grand boom pendant le confinement lié au Covid-19. Développée depuis maintenant 18 mois par le géant numérique Google et le distributeur Carrefour, une nouvelle expérience d’achat alimentaire grâce à la voix voit le jour. Disponible en France depuis quelques jours, cette fonctionnalité va plus loin que le simple fait de faire ses courses en ligne. Et ce n’est pas anodin ! La voix permet ainsi d’aider les clients dans la partie préparation de leurs courses. Cette phase dure en moyenne 40 à 45 minutes et compte une quarantaine d’articles.

« Ok Google, je veux faire mes courses »

Permettre aux consommateurs de faire leurs courses grâce à leur voix, c’est la fonctionnalité co-conçue par Google et Carrefour, son partenaire de lancement. Certains distributeurs français comme Intermarché, Leclerc ou Monoprix proposent déjà une liste de courses via Google Assistant. Mais aucun n’a réussi à développer la commande vocale à ce point.

En effet, grâce cette fonctionnalité reposant sur la commande vocale, il est désormais possible de remplir son caddie virtuel parmi 27 000 références depuis son smartphone, son enceinte, ou son écran connecté. Les écrans (smartphones et écrans connectés) permettent de guider l’utilisateur s’il n’est pas à l’aise avec le simple fait de commander vocalement, sans interface visuelle.

Google Carrefour courses commande vocale

« En s’appuyant sur l’intégration technologique entre Google et Carrefour et sur les avancées de la reconnaissance vocale et de l’intelligence artificielle, ce nouveau service, qui continuera d’évoluer, simplifie et personnalise l’expérience d’achat pour l’e-commerce alimentaire », résument Google et Carrefour.

Faire ses courses à la voix, comment ça marche ?

Il suffit de prononcer quelques mots magiques pour commencer le processus : « Ok Google, je veux faire mes courses ». Une fois cette phrase prononcée, l’assistant Google propose de valider la liste de courses existante ou d’ajouter des aliments présents dans le catalogue de Carrefour.

Google Carrefour courses commande vocale

Concrètement, l’assistant Google propose à l’utilisateur des produits en fonction :

  • Des habitudes d’achat de l’utilisateur grâce à ses préférences enregistrées sur une période de 12 mois (produits locaux, bio, de telle ou telle marque…). Pour rendre cela possible, l’historique d’achat du consommateur chez Carrefour est transmis à Google.

« Pour que l’expérience fonctionne et permette à l’utilisateur de se voir proposer des produits pertinents, il doit associer son compte Google et son compte Carrefour », précisent les deux partenaires.

  • De la popularité, notamment pour ceux qui n’ont pas d’historique d’achats chez Carrefour. Pour cela, Google s’appuie sur un ensemble de commandes passées par un échantillon de 50 000 clients sur une période de 6 mois, dont les données ont été anonymisées. Grâce à elles, Google a développé un algorithme pour déterminer les produits qui se vendent le plus chez Carrefour.
  • Des prix grâce à l’algorithme précédemment cité pour déterminer le meilleur prix qui se rapporte à un produit.

En cas d’indisponibilité, l’assistant Google est en capacité de proposer des alternatives.

Une fois la commande passée, pas de panique ! Il est possible de l’optimiser en supprimant ou modifiant un produit et sa quantité par exemple. Par la suite, il n’y a plus qu’à la valider et payer. Pour le moment, un passage sur le site internet de Carrefour est nécessaire. Ensuite, il est possible de récupérer ses courses au drive, drive piéton ou en livraison à domicile.

Pourquoi faire ses courses à la voix avec Google et Carrefour ?

François Loviton, Managing Director chez Google, assure que la technologie vocale est désormais adoptée par 46 % des Français (selon une étude GSA-Hadopi datant de mai 2019).

La promesse est alors de faciliter, fluidier et personnaliser l’e-commerce alimentaire. Le vocal est censé simplifier le fait de faire ses courses. En effet, il permet de « noter » au fur et à mesure ses besoins. Par exemple : « Ok Google : ajoute du lait, 12 œufs, 1 kilo de farine et du beurre doux à ma liste de courses ». Les maîtres mots restent la personnalisation et l’expérience client. Effectivement, pour le moment, Carrefour ne prévoit pas de sponsoriser des marques et produits via ce canal.

Une technologie qui a ses limites

Malgré cette belle promesse, les enjeux de cette technologie sont encore nombreux. En effet, cette solution repose sur l’intelligence artificielle. Cette technologie connaît encore des lacunes, comme l’explique Amélie Oudéa-Castéra, responsable e-commerce chez Carrefour France :

« Pour l’instant, quand on dit « pois », en pensant à des pois chiches ou à des petits pois, Google Assistant pense que l’on parle d’haltères. »

Carrefour souhaite fidéliser les 500 000 clients qui sont passés par l’e-commerce ces derniers mois. Néanmoins, il reste encore à réduire les freins du e-commerce vocal. Les consommateurs sont-ils tous prêts à utiliser cette technologie ?

 

Un article écrit avec Sophie Gonçalves, Assistante Chef de Projet. Merci à elle !

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations du marché.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This