Communication

Tour d’horizon du Salon International de l’Agriculture 2020 / Episode 1

Alexane
écrit par Alexane

L’équipe Culture Nutrition est partie sillonner les allées de la 57ème édition du Salon International de l’Agriculture qui s’est tenu à Paris du 22 au 29 février 2020. La thématique : « L’agriculture : une passion, des ambitions ». Quatre univers étaient représentés :

  • l’élevage et ses filières
  • les produits des régions de France, d’Outre-Mer et du monde
  • les cultures et filières végétales
  • les services et métiers de l’agriculture

Agriculture biologique, agriculture raisonnée, démarche responsable, durable, charte, label, juste rémunération, commerce équitable, 100 % made in France… autant d’engagements valorisés par les acteurs du monde agricole. Nous vous proposons un panorama en 2 épisodes de ce rendez-vous incontournable de l’agriculture française, avec le regard de Culture Nutrition.

Des filières ultra-engagées au Salon de l’Agriculture!

Interbev

interbev

L’interprofession porte-parole de la filière bétail et viande, déploie une communication marquante sur le flexitarisme.

« Être flexitarien, c’est ne se passer de rien »

soutenue par le slogan

« Aimez la viande, mangez-en mieux. ».

Le flexitarien souhaite mieux manger, en quantité raisonnable, des produits et notamment des viandes de qualité, issues d’une production respectant les animaux, la nature et les Hommes. Une manière intelligente de prôner l’intérêt et la qualité de la viande. Et ce tout en suivant l’engouement des consommateurs pour le végétal.

Sur le stand, on y découvre :

  • « Un flexi’ studio » aux allures de salle de sport, animé par un coach qui aborde des questions nutrition, bien-être et sport afin de sensibiliser le public à l’importance d’allier alimentation équilibrée et pratique régulière d’une activité sportive pour rester en bonne santé.
  • « La planète flexi », un espace de jeu télévisé pédagogique pour le jeune public, centré sur les atouts de la filière élevage et viande pour une production de viande responsable et durable.
  • « Le Flexitarien », un espace culinaire pour relever le défi de trouver l’accord parfait entre légumes et viandes, dans le cadre tendance d’un restaurant-boucherie.

Terres OléoPro

terres oleopro

La filière française des huiles et protéines végétales s’adresse aux consommateurs pour révéler ce que la filière, les cultures et les agriculteurs font de meilleur. Elle cherche à répondre aux questions suivantes : Comment sont cultivées les graines oléagineuses et protéagineuses (colza, tournesol, soja, lin, olive, pois protéagineux, féverole, lupin) ? Comment sont-elles transformées pour devenir des huiles alimentaires ou des aliments pour les animaux ? Quelles sont ces plantes riches en huile et riches en protéines ? Quelle huile consommer ? De quelle manière ? En existe-t-il des meilleures ? Comment cuisiner des légumineuses ?

Sur le stand du salon de l’agriculture, on y remarque :

  • Un jeu avec buzzers pour répondre aux questions d’un animateur sur les plantes riches en protéines.
  • Une machine qui presse des graines de colza montrant qu’une fois l’huile extraite des graines, il reste une partie solide appelée tourteaux. Ces tourteaux sont riches en protéines (entre 30 et 35 %) et utilisés pour l’alimentation des animaux d’élevage.
  • Un atelier culinaire rappelant les intérêts nutritionnels des huiles végétales et des légumineuses, avec des messages tels que : « La féverole on en raffole », « En pâtisserie, la farine de lupin c’est malin », « Revisitez vos plats avec le soja », « Varier les huiles c’est varier les plaisirs », « Chiche de goûter un dessert au pois chiche »…
  • Un mur de mots doux destinés aux agriculteurs qui sont publiés sur les réseaux sociaux

Culture Raisonnée Contrôlée

filière crc

La filière CRC® présente ses actions marquantes et ses garanties : des céréales 100 % françaises cultivées selon de bonnes pratiques favorables à la biodiversité. Dès la récolte 2021, la filière prévoit des premières céréales certifiées sans résidus de pesticides. D’un point de vue traçabilité, un nouvel outil digital au service des consommateurs est mis en place pour tout savoir sur les blés, du champ à l’assiette. Ce sont plus de 2500 agriculteurs, coopératives et négoces, meuniers, artisans boulangers, industriels (Bridor, Gerblé, St Michel…) et distributeurs (Carrefour, Système U, Auchan Retail, McDonald’s…) qui s’engagent pour le bon, l’Homme et la Nature. Une démarche validée par le Ministère de l’Agriculture, contrôlée et certifiée par un organisme indépendant.

Des enseignes prônant une agriculture ou un élevage responsable et durable

Les 300&bio d’Eurial Ultra Frais

300&bio

Cette marque valorise les 300 laitiers de l’Ouest de la France unis en coopérative. Elle propose des yaourts et des fromages (lingot crémeux, fromage à tartiner et camembert) bio. Mais un bio d’avenir qui est forcément gourmand ! Ils prônent l’origine du lait 100 % française et le respect de la biodiversité végétale et animale. Une marque qui a suscité la curiosité des consommateurs, notamment via son opération de communication à succès avec un clip chanté en yaourt !

Le stand très coloré du salon de l’agriculture propose :

  • Une dégustation de leurs produits.
  • Des pots de yaourts suspendus en guise de haut-parleurs pour diffuser les témoignages des agriculteurs de la coopérative
  • La découverte des différentes variétés de plantes données aux vaches.

Lu

La marque Lu met en avant son programme Harmony, créé il y a 10 ans déjà, pour un blé français plus durable afin d’offrir des biscuits de qualité. Une charte dédiée réunit un ensemble de bonnes pratiques agricoles pour promouvoir une culture du blé plus respectueuse de l’environnement et de la biodiversité locale. Les agriculteurs partenaires produisent un blé Harmony à proximité des 9 usines de fabrication de biscuits en France. Ils reçoivent une prime à la tonne de blé pour la mise en place de cette charte.

Bonduelle

Bonduelle présente fièrement et de manière originale 6 grands engagements pour une agriculture responsable :

#1 : origine France favorisée en respectant les saisons (80 % de leurs légumes vendus en France sont cultivés en France).

#2 : réduction encouragée des pesticides.

#3 : sauvegarde de la biodiversité et des sols.

#4 : réduction des additifs dans leurs recettes.

#5 : proposition de produits issus de l’agriculture biologique (5 fois plus de produits bio depuis 3 ans).

#6 : emballages plus respectueux de la planète.

McDonald’s France

La chaîne de fast-food affiche en grand le slogan

« Que serait McDonald’s sans les agriculteurs français ? »

mcdonalds

Un slogan qui révèle un modèle économique valorisant la filière agricole française. L’enseigne s’approvisionne essentiellement en blé, salade, volaille ou viande bovine d’origine française. L’objectif est de s’adapter au nouveau consommateur. Ce dernier est plus responsable et pointilleux sur l’origine des produits et leur impact sur la planète.

Nous apprenons sur le stand que McDonald’s France a lancé en mars 2017 avec ses principaux fournisseurs l’Agri Challenge, un appel à projets adressé aux inventeurs de solutions innovantes ayant pour objectif de rendre les productions agricoles plus respectueuses de l’environnement. 3 start-ups françaises lauréates ont bénéficié du soutien de McDonald’s et de ses fournisseurs :

  • Inalve propose une solution brevetée de culture de micro-algues pour l’alimentation des poulets : ingrédients nourrissants et adaptés à leurs besoins, tout en proposant des alternatives plus durables de ressources en protéines.
  • AgTech Carbon Bee propose une innovation pour limiter l’utilisation de pesticides en anticipant les épidémies de mildiou (champignon qui fait brunir les feuilles) grâce à une détection précoce des symptômes via un capteur qui s’adapte sur drone, tracteur ou smartphone. Les images sont couplées à un logiciel d’intelligence artificielle pour la détection.
  • FarmLeap propose une plateforme web destinée aux agriculteurs pour qu’ils puissent partager leurs bonnes pratiques et comparer leurs données dans un même environnement local (même sol et météo) afin de gérer au mieux leurs ressources en eau et leur usage d’engrais et pesticides.

La suite de notre exploration du Salon International de l’Agriculture à découvrir la semaine prochaine…

Découvrez en attendant notre regard d’expert : comment avoir une veille la plus exhaustive possible ?

Veille agroalimentaire et nutrition

Veille agroalimentaire et nutrition

A propos de l'auteur

Alexane

Alexane

Consultante Senior chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : le food et plus particulièrement la nutrition infantile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR