Aliments Communication

Entre agriculture raisonnée et agriculture biologique, le cœur balance

Ophélie Perdrieau
Écrit par Ophélie Perdrieau

Agriculture biologique, durable, intégrée, conventionnelle, intensive, raisonnée… Un bon nombre de qualificatifs sont employés pour décrire les modes de production. Et les produits alimentaires associés. Or, quelle valeur y accorder ? Faisons le point entre deux modes de production : l’agriculture biologique et l’agriculture raisonnée.

Côté exploitations ?

Une conduite de l’exploitation plus ou moins stricte

L’agriculture biologique est un mode de production validé par des instances publiques et contrôlé par des organismes certificateurs agréés. Il exclut l’utilisation d’OGM et de produits chimiques (engrais et produits phytosanitaires). Les intrants de synthèse type traitements vétérinaires ou produits de lavage sont limités. Pour les élevages, les normes exigent des conditions supérieures à celles d’une agriculture conventionnelle avec par exemple un accès à l’extérieur des bâtiments. Pour quels objectifs ?
Cet article est réservé aux abonnés premium. Connectez-vous si vous avez un compte. Sinon, découvrez notre offre premium.

print

A propos de l'auteur

Ophélie Perdrieau

Ophélie Perdrieau

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This