Innovation

La première blockchain en lait infantile : une initiative Guigoz et Nestlé en collaboration avec Carrefour

Caroline
écrit par Caroline

Après avoir lancé une première action de blockchain sur la purée Mousline, Nestlé et Carrefour collaborent de nouveau ! L’objectif : utiliser la blockchain pour sécuriser la traçabilité des laits infantiles GUIGOZ® Bio 2 et 3. L’idéal pour rassurer le consommateur en lui donnant accès à des informations sur l’origine et les contrôles du produit.

La blockchain : une révolution dans la supply chain ?

Rappelons le concept de blockchain. Il s’agit d’une base de données, sécurisée et partagée qui contient l’historique de tous les échanges entre les utilisateurs depuis sa création. Véritable révolution technologique, elle gagne sa place dans de nombreux secteurs et notamment au niveau de la supply chain en agroalimentaire. Mais en quoi est-elle révolutionnaire ?

L’une des particularités de cette base de données est qu’elle est partagée entre les utilisateurs et qu’elle ne possède pas d’organe central de contrôle. Cela signifie qu’aucun individu ou entité ne peut modifier ou supprimer des données de façon unilatérale. Chaque utilisateur autorisé peut également vérifier la validité de chaque maillon de la chaine. Ce système permet donc une sécurisation et une traçabilité de l’ensemble de données tout le long de la chaine de production. L’idéal pour rassurer les consommateurs, en leur offrant une visibilité inégalée sur leur produit « du champ à l’assiette ».

La blockchain pour renforcer la confiance des consommateurs

Au niveau de la supply chain, il existe souvent de nombreux intermédiaires du producteur au consommateur. Leurs échanges ne sont pas forcément fluides et transparents. Avec la blockchain, l’opacité est limitée !

En effet, l’ensemble des acteurs ont ainsi accès à ces informations et personne ne peut les modifier unilatéralement. Cela permet donc de sécuriser les informations et ainsi de permettre une traçabilité optimale du produit. De plus, en cas de problème sanitaire, la blockchain permet de remonter plus rapidement à la source de contamination.

Comment le consommateur a-t-il accès aux informations ?

Dans ce le cas de Nestlé et Guigoz, le consommateur accède aux informations en scannant un QR code. Il accède ainsi à des informations de l’origine du lait à sa mise en rayon. L’idéal pour rassurer les parents, notamment après des scandales sanitaires touchant les laits infantiles, et une première pour ce secteur !

Guigoz nestlé blockchain

Guigoz se lance dans la blockchain avec Nestlé

Une collaboration tripartite possible grâce à la plateforme IBM Food Trust, dont Nestlé est membre fondateur. Pour Carrefour, qui a apporté son expertise de pionnier de la blockchain en grande distribution, cette initiative s’inscrit dans la continuité de son programme de transition alimentaire « Act For Food ». Pour les laboratoires Guigoz, c’est l’occasion de créer un lien de proximité avec les consommateurs en leur montrant la qualité et la transparence de leur production.

La blockchain est une belle initiative qui vise à renforcer le lien de confiance entre le consommateur et les industriels. On s’attend à voir de plus en plus d’acteurs se lancer dans cette transparence extrême. La blockchain s’inscrit dans la révolution Foodtech en marche. Pour aller plus loin sur ce sujet, découvrez notre regard d’expert.

Un article rédigé avec l’aide de Audrey Cousin, assistante Chef de projet. Merci à elle !

 

A propos de l'auteur

Caroline

Caroline

Consultante Senior chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : l'univers de la santé et plus particulièrement la communication médicale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This