Innovation

Juvenalis et Eurofins se lancent dans la biologie préventive avec un test « microbiote intestinal »

eurofins juvenalis
Lourdes
Écrit par Lourdes

Microbiote, flore intestinale, bactérie, dysbiose… autant de mots que nous utilisons désormais au quotidien. Avec ses 100 000 milliards de bactéries, le microbiote intestinal est essentiel à notre santé.  Adapter son alimentation en fonction de la composition de son microbiote permettrait-t-il de prévenir de certaines pathologies ? Juvenalis et Eurofins se sont lancés dans ce défi avec un concept de biologie préventive.

Juvenalis regroupe des experts de biologie et anti-âge, et travaille en partenariat avec Eurofins Biomnis, leader de la biologie médicale en Europe.

Pour qui et pourquoi faire tester son microbiote avec Juvenalis ?

Le microbiote de chacun est unique. Le microbiote dépend d’une répartition équilibrée des espèces bactériennes. Cela lui permet d’agir correctement sur l’organisme. Il a un rôle nutritionnel, métabolique et immunitaire. Le microbiote se différencie selon différents facteurs : alimentation, antibiotiques, environnement, pollution… Ces perturbations peuvent alors fragiliser la diversité et la composition des bactéries intestinales.

La dysbiose est la déstabilisation de l’équilibre du microbiote intestinal. Les désordres métaboliques comme l’obésité, le diabète de type 2 ou le syndrome de l’intestin irritable sont des exemples de dysbiose. Il y aurait deux intérêts à tester son microbiote  : évaluer sa composition et ainsi adapter son alimentation pour remédier aux éventuelles dysbioses.

Un tel test peut servir : aux personnes ayant un régime alimentaire spécifique,  aux personnes sous traitement médicamenteux… Tester son microbiote intestinal peut également être effectué par les plus curieux d’entre nous soucieux de leur santé !

Comment marche le test du microbiote de Juvenalis ?

Ce test est disponible sous forme d’un kit à 250€. On retrouve dans le kit le matériel pour prélever seul un échantillon de selles. L’utilisateur doit également compléter des documents indiquant son profil, son état de santé, ses habitudes de vie. Il s’agit de repérer tout ce qui peut influencer son microbiote !

Eurofins utilise ensuite une technique de séquençage à haut débit (NGS) pour analyser le microbiote. Les bactéries commensales et pathogènes du microbiote sont alors identifiées et cartographiées. Enfin, ces séquences d’ADN sont comparées aux valeurs mesurées dans une cohorte française de référence..

La nouvelle approche de prévention personnalisée de Juvenalis

Chaque individu reçoit alors de sa signature bactérienne avec les informations sur la composition de son microbiote. Mais ce n’est pas tout : Juvenalis propose également des conseils thérapeutiques adaptés.  L’utilisateur reçoit des conseils sur son alimentation, un régime spécifique ou encore la prise de probiotiques. Ce test du microbiote est ainsi interprété de manière personnalisée. L’objectif : répondre au mieux aux besoins et aux attentes des patients qui sont de plus en plus soucieux de leur santé. Juvenalis et Eurofins misent ainsi sur la biologie préventive pour accompagner les individus dans le bien vieillir.

 

Passer de la biologie à la médecine personnalisée ; c’est la nouvelle approche de demain. D’autres laboratoires comme Biopredix, s’engagent aussi dans cette démarche. Elle se défini par les 5P  : prédictive, préventive, personnalisée, participative, précision. Les interprétations des résultats prendront aussi en considération les données du patient (son mode de vie : activité, nutrition…). L’objectif : Proposer un scenario au patient avec une stratégie thérapeutique la plus pertinente pour le patient.

Vous souhaitez en savoir plus sur la personnalisation de l’alimentation ? Découvrez notre audio-guide !

Un article rédigé avec l’aide de Solène Freuchet, assistante Chef de projet. Merci à elle !

print

A propos de l'auteur

Lourdes

Lourdes

Consultante Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : nutrition sportive, innovation compléments alimentaires, pathologies neuro-dégénératives

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This