Compléments alimentaires

Qui sont les consommateurs de compléments alimentaires aujourd’hui ?

consommateurs compléments alimentaires
Caroline
Écrit par Caroline

A l’occasion des Nutriform Business Days 2019, Harris interactive a dévoilé une étude portant sur le profil des consommateurs et des non-consommateurs de compléments alimentaires. Dans cet article, nous revenons sur les résultats de cette étude.

Que pensent les Français des compléments alimentaires ?

Les Français sont plutôt familiers des compléments alimentaires, si bien que 68 % d’entre eux en ont déjà consommés au cours de leur vie. 54 % en ont d’ailleurs consommés au cours de ces 12 derniers mois.

La naturalité mise à l’épreuve

Si la nutraceutique se végétalise de plus en plus, certains consommateurs perçoivent cependant les compléments alimentaires comme « chimiques ». Preuve qu’il est nécessaire d’aller encore plus loin sur cet item. Retrouvez notre conférence sur la végétalisation de la nutraceutique ici.

Le challenge de l’utilité perçue

Ils considèrent les compléments alimentaires plus comme des produits de confort ou comme des produits pour prévenir que comme des produits pour traiter. Quant à l’utilité de ces derniers, les Français sont plutôt partagés. Les réponses qui ressortent le plus du sondage sont :

  • « Combler les déficiences alimentaires », qui est cité dans 54% des réponses,
  • « Prévenir et se maintenir en bonne santé »
  • Ainsi que « Éliminer ou atténuer les inconforts au quotidien » avec respectivement 39 et 26 % de citations.

Les consommateurs vs les non-consommateurs

CONSOMMATEUR NON CONSOMMATEUR
58 % de femmes

Prend soin de sa santé :

Fait attention à son sommeil (75 %)

Évite les excès (73 %)

Utilise des produits naturels (63 %)

A une vision plutôt naturelle des compléments alimentaires

50 % d’hommes / 50 % de femmes

A une vision plutôt chimique des compléments alimentaires

Doute de l’utilité des compléments alimentaires (42 %)

Profil type du consommateur de compléments alimentaires et du non-consommateur

Globalement, les consommateurs sont majoritairement des femmes (58 %), de catégorie socio-professionnelle supérieure. La supplémentation par des compléments alimentaires s’inscrit dans une logique globale de bien-être et de santé. En effet, les consommateurs sont particulièrement attentifs à leur santé. Ils ont une vision positive des compléments alimentaires et les considèrent comme des produits plutôt naturels. Les consommateurs jugent l’offre des compléments alimentaires  satisfaisante mais considèrent tout de même qu’ils sont trop chers (65 %). Ils sont attentifs à l’avis des professionnels de santé, 34 % d’entre eux font leur choix en suivant l’avis du pharmacien et 22 % celui du médecin.

A contrario, les non-consommateurs ont plutôt un profil masculin. Leur profil type ? Un couple sans enfant ou un retraité (37 % des non-consommateurs). Ils ont une vision plutôt chimique des compléments alimentaires. 42 % sont de vrais réfractaires et affirment ne pas pouvoir être convaincus. Mais qu’en est-il des 58 % restant ?

Comment convaincre les non-consommateurs ?

Les non-consommateurs le sont principalement car ils ne voient pas (ou ne connaissent pas ?) l’utilité des compléments alimentaires (cité dans 55 % des réponses), considèrent qu’ils n’en ont pas besoin (44 %) ou encore n’ont pas confiance (31 %). C’est ici que les prescripteurs entrent en jeu ! 58 % d’entre eux affirment néanmoins pouvoir être convaincus, principalement par un professionnel de santé (médecin, pharmacien).

Les non-consommateurs attendent également des preuves scientifiques que ce soit des études scientifiques et médicales (23 %) ou des témoignages des médecins. Ils attendent également un appui des autorités, notamment un remboursement des compléments alimentaires.

Le marché des compléments alimentaires continue sa progression et 26 % des Français estiment même qu’ils vont probablement augmenter leur consommation de compléments alimentaires dans les prochaines années. Au regard de cette étude, les plus gros challenges pour le marché des nutraceutiques ? Les preuves d’efficacité et la naturalité !

Découvrez comment la nutraceutique peut innover ! Téléchargez notre livre blanc à ce sujet.

Cet article a été rédigé avec l’aide de Audrey Cousin, assistante Chef de projet. Merci à elle !

 

Source : Harris Interactive France, Les challenges et opportunités des compléments alimentaires, présenté aux Nutriform Business Days 2019

print

A propos de l'auteur

Caroline

Caroline

Consultante, Chef de projet chez Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : nutrition des séniors, marketing et communication des compléments alimentaires, études cliniques

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This