Aliments

Le végétal dans l’alimentation française : où en sommes-nous ? Retour sur l’enquête A Bicyclette.

alternative végétale a bicyclette
Lourdes
Écrit par Lourdes

La marque de desserts végétaux A Bicyclette a dévoilé récemment une enquête [1] sur la consommation et la perception du végétal dans l’alimentation des Français. Une enquête réalisée avec l’institut de sondages IPSOS, avec le soutien du médecin nutritionniste Docteur Arnaud Cocaul. Retour sur les résultats.

La part du végétal dans nos assiettes en constante progression, pourquoi ?

Depuis quelques années nous assistons à une mutation des régimes alimentaires des français. Les profils de consommateurs ne sont plus tout à fait les mêmes qu’avant. Ces changements d’habitudes alimentaires s’expliquent par la montée en flèche du flexitarisme, végétarisme, végétalisme. Cette tendance est aussi soutenue par  ceux qui souhaitent limiter leur consommation de produits d’origine animale. Ainsi la proportion de français ayant déjà acheté ou consommé au moins une fois une alternative végétale, au cours des 12 derniers mois, s’élève à 6 français sur 10.

Plus généralement ce sont 45 % des français qui aspirent à consommer plus d’alternatives végétales au quotidien. Ils sont à la fois poussés par la pression des réseaux sociaux et des médias mais ils ont aussi pris conscience du rôle de l’alimentation sur leur santé et sur l’environnement. Les consommateurs sont dans une démarche de consommer moins mais mieux, tout en privilégiant le goût. C’est pourquoi 83 % des consommateurs de produits végétaux en mangent pour atteindre un bon équilibre alimentaire.

La seconde motivation qui ressort de l’enquête est environnementale. Arrivent ensuite la volonté de limiter la souffrance animale ou encore le côté indispensable de ces produits pour la santé. Finalement l’intérêt pour le goût des produits n’est une raison d’achat que pour 62% des consommateurs.

Des chiffres qui confortent le lancement de A Bicyclette !

Mais qui sont ces français qui consomment du végétal et que consomment-ils ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la consommation de produits végétaux n’est pas une tendance exclusivement féminine. En effet, parmi les personnes ayant acheté ou consommé au moins une fois une alternative végétale, 45 % sont des hommes et 55 % des femmes. Il s’agit majoritairement de personnes âgées de plus de 35 ans et vivant en province.

Toutefois les populations plus jeunes sont, elles aussi, de plus en plus sensibilisées à la question du végétale et 62 % des 25-34 ans aspirent donc à consommer davantage d’alternatives végétales au quotidien.

La végétalisation de l’alimentation touche donc tous les types de consommateurs…et toutes les catégories de produits !

Dans les foyers français, les achats de produits végétaux se répartissent, en proportion quasi égale, entre les boissons, les desserts ou encore les plats.  Les gammes de produits végétaux se sont largement étoffées. Elles offrent désormais un vaste choix aux consommateurs, tant au niveau de la forme que de la composition. Si le soja a eu pendant longtemps le monopole de l’alternative végétal par excellence, il est aujourd’hui concurrencé par d’autres matières premières comme l’avoine, l’amande ou encore la coco. De nombreuses startups et marques se sont lancées dans cette conquête du végétal. A l’image de A Bicyclette qui propose une gamme grandissante de desserts «100% végétal, 100% gourmand et sans soja ». L’engouement des français pour les alternatives aux produits d’origine animales représente donc encore de belles opportunités pour le secteur de l’agroalimentaire.

Cet article a été rédigé avec l’aide de Léa Zanelli, assistante Chef de projet. Merci à elle !

 

[1] Enquête réalisée auprès de 1100 individus âgés de 16 à 75ans, représentatifs de la population française, interrogés les 3 mai et 7 mai 2019, dans toute la France.
print

A propos de l'auteur

Lourdes

Lourdes

Consultante Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : nutrition sportive, innovation compléments alimentaires, pathologies neuro-dégénératives

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This