Santé publique

Kurbo : WW dans la controverse avec son application minceur pour enfant

WW Kurbo
Alexia
Écrit par Alexia

Avec en prévision un CA de 4 milliards d’euros en 2018, le marché français de la minceur est en pleine expansion. Depuis 2016, ce dernier se renouvelle et commence à proposer des applications minceur avec une offre plus personnalisée et accessible. En France, la 17 % des enfants de 6 à 17 ans sont en surpoids, dont 4 % obèses. C’est pour lutter contre la surcharge pondérale infantile que WW [1] a lancé aux Etats-Unis le 18 août 2019 sa nouvelle application minceur pour enfant : Kurbo by WW.

Qu’est-ce que l’application Kurbo by WW ?

A l’origine, un programme développé par l’Université de Stanford 

Kurbo est une application minceur pour mobile à destination des enfants. Fondée en 2013 aux Etats-Unis, c’est à l’origine une start-up rachetée en 2018 par WW pour $3 millions. Il s’agit d’un programme de changement de comportement alimentaire scientifiquement prouvé qui vise à aider les enfants dès l’âge de 8 ans à atteindre leur poids recommandé. L’application s’appuie sur le Traffic Light System [2] développé par l’Université de Stanford, en Californie, par le service Pediatric Weight Control [3].

20 % des enfants américains obèses

Surfant sur le marché de la minceur, en explosion aux Etats-Unis avec ses $72 milliards, WW continue de s’affirmer en tant que leader sur le marché des applications régime-minceur dans le pays. Après le rachat de la start-up, WW a passé un an à développer l’application Kurbo avant d’annoncer son lancement en août dernier. En proposant cette application minceur pour les enfants, WW tend à s’assurer un nouveau marché, celui des enfants en surpoids qui est prometteur puisque 1/5 des enfants américains sont obèses.

Les traffic lights pour évaluer les consommations alimentaires

L’application minceur est gratuite d’utilisation. L’interface est divisée en plusieurs catégories : les différents repas de la journée et l’activité physique. L’enfant n’a qu’à renseigner dans chacune d’entre elles les aliments qu’il a consommés et l’activité physique effectuée avec sa durée. L’application va alors évaluer la composition nutritionnelle des aliments, et afficher dans la page de présentation le nombre de produits classifiés en rouge ou en vert qui ont été consommés au cours de la journée. Une version payante, à partir de $69/mois permet d’avoir accès à un coach proposant un entretien virtuel et personnalisé une fois par semaine d’une durée de quinze minutes. Les enfants utilisateurs de l’application peuvent partager leur évolution et leurs résultats dans un espace dédié à cet effet, ainsi que l’impact de cette application minceur sur leur vie quotidienne.

Meal Tracking Kurbo
Les Traffic Lights permettent d’évaluer les consommations alimentaires

Kurbo : un objectif revendiqué de promotion de la santé publique

Un programme dont l’efficacité est démontrée

L’application minceur pour enfant Kurbo by WW se situe dans la continuité du Pediatric Weight Control Program mis en place par l’Université de Stanford. Il s’agissait d’un programme éducatif destiné aux familles, basé sur la dynamique de groupe. Il visait à intégrer une alimentation saine et une activité sportive régulière sur le long-terme et s’adressait aux enfants et adolescents en surpoids et à leur famille. Chaque semaine et pendant six mois, douze familles suivant le programme se rencontraient.

Kurbo ou comment le digital permet de s’intégrer au quotidien

Si les études scientifiques sur ce programme ont prouvé son efficacité, il était très contraignant notamment en termes de temps puisque les enfants et les parents devaient être présents physiquement aux entretiens. Il leur fallait donc libérer beaucoup de temps pour les entretiens, en plus de celui consacré aux changements d’habitudes dans leur vie quotidienne (pour cuisiner, intégrer une activité physique régulière, etc.).

Kurbo by WW se veut donc la réincarnation moderne de ce programme, plus flexible et personnalisé. Se voulant le promoteur de la santé publique, l’application minceur est présentée par Gary Foster, le directeur des opérations scientifiques de WW, comme un programme de rééquilibrage alimentaire plus qu’un programme régime-minceur pour les enfants. Son objectif est de sensibiliser dès le plus jeune âge à l’importance de l’alimentation et de la nutrition sur la santé.

Les inquiétudes des parents et des professionnels de santé

Des troubles du comportement alimentaire en perspective ?

Malgré ces explications, le lancement de cette application minceur enfant à susciter l’inquiétude des parents et des professionnels de la santé principalement pour l’impact psychologique qu’elle pourrait avoir. Elle pourrait contribuer au développement des TCA[4] et à une anxiété sur l’image de son corps.

Les professionnels de la santé pointent particulièrement du doigt le Traffic Light System qui classifie les aliments de manière manichéenne. Ce système pourrait faire culpabiliser les enfants sur la consommation de certains produits et engendrerait une distorsion de la capacité à s’auto-réguler. Ils pourraient penser qu’il y a des produits à bannir de l’alimentation alors qu’ils auraient besoin d’une véritable compréhension de ce qu’est la nutrition. De plus, l’espace dédié aux retours d’expérience met particulièrement en avant la perte de poids plus que l’impact sur le bien-être de l’enfant. Enfin, cette application minceur ne règle pas les problèmes liés à l’accessibilité des produits alimentaires sains et la disponibilité des parents à proposer des repas sains et équilibrés à leurs enfants.

On regrettera également l’absence de messages de prévention contre la perte de poids rapide et la sous-nutrition chez l’enfant dans la version gratuite de l’application minceur.

WW Kurbo
Kurbo et la controverse autour des troubles du comportement alimentaire

Privilégier l’éducation alimentaire et les connaissances culinaires ?

Les réels bénéfices santé, en particulier psychologiques, pour des enfants, sont donc questionnables pour cette application minceur qu’est Kurbo by WW. La priorité serait plutôt de donner accès à une véritable sensibilisation et éducation à la nutrition dès le plus jeune âge et de proposer des heures de cours de cuisine dans les écoles. Cette alternative permettrait de reconnecter les enfants à la nourriture et leur faire comprendre de façon ludique ce qu’est une alimentation équilibrée et variée. Contrairement à l’application, elle ne blâmerait pas les enfants sur leur poids et leur physique d’autant plus qu’il est normal à cet âge-là d’avoir des périodes de prise de poids rapide, notamment avant la puberté, ce qui est exactement la tranche d’âge ciblée par Kurbo by WW.


[1] Anciennement Weight Watchers, l’entreprise américaine a été rebaptisée Wellness that Works (WW) en septembre 2018. L’objectif était de faire évoluer son identité, souhaitant se détacher de son étiquette prônant la minceur pour se faire le partenaire mondial du bien-être et de la santé. [2] Equivalent du Nutri-Score en France, c’est un système d’étiquetage nutritionnel à trois couleurs (vert, jaune, rouge) servant à catégoriser les aliments en fonction de leurs apports nutritionnels. [3] Contrôle du poids infantile. [4] Troubles du Comportement Alimentaire

Cet article a été rédigé avec Léa Taby, assistante chef de projet. Merci à elle !

print

A propos de l'auteur

Alexia

Alexia

Chargée de Communication et Développement chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : programmes de santé publique, éducation alimentaire, innovation compléments alimentaires

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This