Innovation

Quaker Oats : la co-fermentation d’avoine et de produit laitier

fermentation-produit-lait
Celine Henon
Écrit par Celine Henon

Quaker Oats, appartenant au groupe PepsiCo, a déposé un brevet sur la co-fermentation d’un produit céréalier et d’un produit laitier. Une technique innovante, qui surfe sur la déferlante de produits fermentés (kimshi, kefir, kombucha…) avec laquelle PepsiCo espère peut-être redorer son image, loin des sodas sucrés. Alors, à quoi peut-on s’attendre grâce à ce brevet ?

Allier un produit céréalier et un produit laitier : quel intérêt nutritionnel ?

Les produits céréaliers, et l’avoine en particulier, bénéficient depuis quelques temps d’une popularité renaissante. Cela est en partie dû à des études ayant rapporté des bénéfices santé suite à la consommation de céréales. Par exemple, des études[1] ont montré que la consommation d’avoine était bénéfique pour la santé cardiovasculaire. Ceci serait lié à la présence de β-glucanes, des fibres solubles présentes en forte concentration dans l’avoine. Ces fibres permettent à l’avoine de diminuer les niveaux de cholestérol LDL (low-density lipoprotein), autrement connu comme « le mauvais cholestérol ».

Cet article est réservé aux abonnés premium. Connectez-vous si vous avez un compte. Sinon, découvrez notre offre premium.

print

A propos de l'auteur

Celine Henon

Celine Henon

Chef de projet R&D e-nutrition chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : food-tech, éducation nutritionnelle, hygiène de vie et bien-être…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This