Business Ingrédients

Exit la nutrition animale, InVivo se recentre sur son activité historique

nutrition animale
Laure Leray
Écrit par Laure Leray

Avec un portefeuille de marques dédié à la santé et nutrition animale, c’est un mastodonte du marché français que l’américain ADM s’apprête à acquérir pour la modique somme de 1,53 milliard d’euros (à peu de chose près la taille du marché des compléments alimentaires français).

ADM & Neovia : tous les opposent et pourtant…

C’est en 1923, que George A. Archer et John W. Daniels décident de celer l’union de leurs sociétés respectives et fonder ce qui deviendra quelques années plus tard, un géant américain des matières premières et du négoce agricole. Les recettes d’ADM (entendez Archer Daniels Midland), pesaient ainsi plus de 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017.

Neovia a fait parler d’elle grâce à une croissance rapide et une vingtaine d’acquisitions en moins de 10 ans d’existence. Jeune filiale du groupe InVivo (premier groupe agricole coopératif français) apparue en 2009 à la suite de la fusion d’Evialis et des activités de nutrition animale d’InVivo, Neovia compte aujourd’hui plus de 8 000 salariés répartis en Europe sur 28 pays au travers des différentes usines et centres de recherche. La diversité des activités de la filiale permet une action internationale auprès d’un grand nombre d’acteurs : des propriétaires d’animaux de compagnie jusqu’aux éleveurs/ agriculteurs, industriels, groupes pharmaceutiques, vétérinaires

Ce qui relie ces deux sociétés ? Un rapprochement qui devrait permettre à ADM de racheter Neovia.      

« Un investissement majeur en France et une étape décisive » pour ADM

Un rayonnement européen, une place de numéro 1 en France pour les marques Wisium, Upscience et sur les aliments complets pour chevaux … les arguments en faveur de Neovia ne manquent pas pour permettre à ADM de se déployer sur la nutrition animale européenne et française.

Une transaction à plus d’un milliard d’euros (presque équivalente au montant du chiffre d’affaires 2017 réalisé par Neovia) qui devrait être menée à terme sous peu.

Une acquisition qui devrait également bénéficier à InVivo qui souhaite se concentrer sur ses activités principales à savoir l’agriculture (Bioline), le vin (InVivo Wine) et la distribution grand public avec Gamm Vert. L’incubateur d’innovations InVivo Food and Tech représente également un véritable vivier « pour faire émerger de nouveaux champions français », selon Thierry Blandinières, directeur général InVivo. Se décrivant comme un acteur novateur de la santé animale, les initiatives ne manquent pas : inauguration d’un laboratoire d’analyses de pointe en 2013, inauguration de We’nov, son centre mondial de l’innovation en 2016, investissement dans l’analyse des données et les objets connectés… Neovia s’est fixé l’objectif de construire la Ferme du futur !

Un beau projet qui sera peut-être repris par ADM pour transformer l’essai du digital au service de la santé animale ?

print

A propos de l'auteur

Laure Leray

Laure Leray

Consultante-Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : communication nutrition-santé, nutrition infantile, éducation nutritionnelle…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This