Business

Les margarines Unilever vendues à KKR pour 6,8 milliards €

unilever
Juliette
Écrit par Juliette

L’un des rachats les plus importants de l’année vient d’être rendu public !

L’annonce est tombée vendredi 15 décembre : Unilever cède ses branches margarines et pâtes à tartiner au fond d’investissement privé américain KKR. La transaction s’élève à 6,825 milliards € et devrait être finalisée mi-2018. La division vendue comprend les marques Fruit d’Or, Fruit d’Or pro-activ et Planta Fin en France ; Flora, Becel, Blue Brand ou I Can’t Believe It’s Not Butter ailleurs (présence dans 66 pays dans le monde). Le géant anglo-néerlandais des biens de consommation avait annoncé la vente de cette branche en avril dernier, mettant en avant un objectif de restructuration et de rajeunissement de l’entreprise. KKR annonce désirer continuer le déploiement des marques rachetées en suivant les mêmes lignes directives employées par Unilever, notamment l’objectif de sourcing d’huile de Palme 100 % durable à l’horizon 2019.

Des ventes en baisse

Le rachat se fait dans un contexte où les ventes de margarines sont en berne : -12 % l’an dernier au Royaume-Uni, contre une augmentation de 2 % des ventes de beurre, d’après Kantar Worldpanel. Les margarines, division historique d’Unilever, représentaient 7 % du business du groupe avec un chiffre d’affaire 2016 s’élevant à 3 milliards €. Si les ventes ont baissé de 2 % au troisième trimestre 2017, les marges de la division sont toujours confortables et se situeraient autour de 20 % (d’après LesEchos.fr). Le montant de la transaction se trouve dans la fourchette annoncée par des analystes qui parlaient d’une opération qui pourrait rapporter entre 6.5 et 7.5 milliards €.

Un rebondissement intéressant qui survient moins d’un an après le refus par Unilever de l’offre de fusion de Kraft Heinz, qui avait proposé un montant de 134 milliards € pour racheter son rival historique.

print

A propos de l'auteur

Juliette

Juliette

Consultante chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : stratégies d’adaptation au règlement allégations, éducation thérapeutique du patient, maladies cardiométaboliques…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This