Ingrédients

La cranberry perd le statut de dispositif médical

cranberry
Laetitia Tran
Écrit par Laetitia Tran

Le statut réglementaire de la cranberry a longtemps été un sujet de controverse, mais en juillet dernier la Commission Européenne a donné sa décision finale : la cranberry ne peut plus être considérée comme un dispositif médical.

La cranberry contient de la proanthocyanidine (PAC), qui auraient une action mécanique en inhibant l’adhésion entre les cellules de la muqueuse de l’appareil urinaire et E.coli, principale cause des cystites. C’est cette action mécanique qui justifiait le statut de dispositif médical de la cranberry.

Mais le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a déclaré que cette action mécanique est hautement improbable. Les métabolites des PACs et les autres constituants de la cranberry ont probablement une activité pharmacologique. L’utilisation de la cranberry n’entre donc plus dans la définition de dispositif médical selon l’Article 13(1)(d) de la Directive 93/42/EEC.

 

Avant cette décision de la Commission Européenne, les laboratoires pouvaient lancer leurs produits en tant que dispositif médical ce qui leur permettait de mettre en avant des allégations médicales sans avoir à passer par l’avis de l’EFSA. Ce changement constitue donc un grand changement pour la stratégie de communication autour de la cranberry.

Pour les laboratoires commercialisant des dispositifs médicaux à base de cranberry, une nouvelle réflexion sur la stratégie est donc à lancer.  La notoriété de la cranberry et de ses effets bénéfiques contre les cystites sera-t-elle suffisante pour exister en complément alimentaire sans allégation ? Les laboratoires devront-ils opter pour une autre stratégie pour ne pas connaître de décroissance dans la vente de leurs produits ?

print

A propos de l'auteur

Laetitia Tran

Laetitia Tran

Assistante Consultante-Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : éducation nutritionnelle, microbiote, innovations en alimentation…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This