Santé publique

Epidémie d’obésité : état des lieux et projections

obésité
Clara
Écrit par Clara

 

L’OCDE vient de publier un rapport sur l’obésité dans le monde détaillant la prévalence actuelle par pays et les projections d’ici 2030, faisons un tour de ces chiffres qui ne cessent d’augmenter.

 

Une épidémie en augmentation, touchant le monde entier

L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) a mené une étude au sein de ses 45 pays afin d’établir un état des lieux sur l’obésité dans le monde. Les résultats montrent qu’en 2015, plus d’1 adulte sur 2 et presque 1 enfant sur 6  est en surpoids ou obèse dans les pays membres.

Les projections pour 2030 montreraient une augmentation dans tous les pays, avec des seuils particulièrement hauts aux Etats-Unis (47 %), au Mexique (39 %) et en Angleterre (35 %). En France, la prévalence atteindrait 21 %, contre 15,3 % actuellement.

 

Des campagnes qui se multiplient au niveau national

Politiques de taxations de certains produits, révisions des étiquetages, affichage d’informations nutritionnelles dans les restaurants, régulation du marketing et de la publicité, campagnes d’éducation alimentaire : les mesures mises en place sont nombreuses pour lutter contre le surpoids et l’obésité, dès le plus jeune âge.

Déjà bien développés dans la presse et à la télévision, les messages passent de plus en plus par l’utilisation des réseaux sociaux et des nouvelles technologies, avec par exemple le développement d’applications pour smartphone permettant de calculer le montant de sel et de sucre dans les repas et fournissant des conseils et astuces pour une alimentation plus saine par exemple.

Les actions sont nombreuses mais doivent continuer pour s’inscrire dans la durée afin d’être efficaces auprès du plus grand nombre. Certaines initiatives ponctuelles peuvent aussi avoir un impact important, comme la semaine « SRF bewegt », lancée en juin 2015 en Suisse, au cours de laquelle chaque canton du pays était en compétition pour le nombre de mètres réalisés par ses habitants. Au total, plus de 88 000 personnes ont été impliquées, pour plus d’1 million de kilomètres réalisés, comptés grâce à une application mobile.

print

A propos de l'auteur

Clara

Clara

Assistante Consultante-Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : communication nutrition-santé, nutrition infantile, éducation nutritionnelle…

1 commentaire

  • Bonjour madame;
    Je viens de lire votre article suite à mes recherches que j’ai trouvé vraiment intéressant.
    Je suis un étudiant en M1 à l’université de Lorraine Nancy.
    J’ai l’intention de soutenir un mémoire sur la nutrition notamment le diabète qui aujourd’hui devient l’une des premières causes de morbidité et de mortalité en Afrique dont je suis originaire.

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This