Aliments Innovation Santé publique

« Mon Restau Responsable », un premier pas pour les cantines scolaires

Mon Restau Responsable
Lourdes
Écrit par Lourdes

Le concept :

La fondation Nicolas Hulot et le réseau « Restau’Co » ont créé un nouveau label «  Mon restau responsable » pour promouvoir une restauration scolaire responsable.

Outre l’aspect environnemental, le label cherche à développer l’introduction de produits issus de l’agriculture biologique et de cultures ou d’élevages locaux.

En effet, la part des produits bio dans les menus des cantines scolaires augmente, toutefois, elle ne représente que 3 % des achats des restaurations collectives. Bien que 75 % des établissements scolaires proposent du bio dans les menus en 2016, la proportion reste faible en quantité.

Le label « Mon Restau Responsable » s’organise en 4 piliers qui sont le bien-être, l’assiette responsable, l’éco-geste, et l’engagement social et territorial.

 

Au niveau nutrition

Le pilier bien-être touche tout particulièrement à la nutrition.

En effet, celui-ci cherche à développer la qualité nutritionnelle des repas et l’aspect environnemental lors de la prise du repas, dans le but d’offrir aux enfants les bases pour bien grandir.

 

Quel bénéfice pour les enfants ?

Le pilier « engagement social et territorial» favorise l’implication de tous les acteurs de la chaîne de production, il participe au renforcement du contact avec les éleveurs et producteurs. Cela permet aux enfants de mieux comprendre le chemin du champ à l’assiette, mais aussi de donner un gage de qualité aux parents, élèves et personnels, en réintroduisant les bonnes pratiques en cuisine.

Favoriser les produits bruts permet d’en contrôler la préparation et donc de limiter l’ajout de sel, sucre ou matières grasses.

 

Pour aller plus loin !

Certains établissements sont actuellement en cours de test pour développer ce label. Pour exemple, la cantine du Lycée Janson de Sailly (Yvelines) s’est également engagée à introduire de façon hebdomadaire un menu à base de protéines végétales. Ceci est une initiative très intéressante en accord avec l’intérêt nutritionnel de ces aliments.

 

Nous ne pouvons donc que saluer cet engagement pour la diversification alimentaire, la qualité nutritionnelle et surtout pour une cantine plus Bio, plus locale et plus proche.

print

A propos de l'auteur

Lourdes

Lourdes

Consultante Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : nutrition sportive, innovation compléments alimentaires, pathologies neuro-dégénératives

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This