Aliments Innovation

Avocat et noix de coco s’installent dans le rayon des margarines !

Avocat
Charline
Écrit par Charline

Le distributeur britannique Tesco a récemment lancé une nouvelle margarine pour le moins innovante : l’Avocado spread, élaborée avec 24 % d’huile d’ avocat riche en acides gras monoinsaturés bons pour le fonctionnement cardiovasculaire.

En plus d’une saveur originale et inattendue, cette margarine a un profil nutritionnel plutôt intéressant qui rivalise avec les margarines traditionnelles. En effet, cette margarine est source d’omégas 3 et de vitamines A et D avec un apport calorique comparable aux margarines traditionnelles (environ 50 kcal pour une portion de 10 g).

Dans la même gamme, Tesco propose également une déclinaison de margarine à base de noix de coco elle aussi source de vitamines A et D et d’omégas 3, de quoi varier les plaisirs !

Voilà une belle nouveauté mais saura-t-elle s’insérer dans les habitudes de consommation des Britanniques ?

print

A propos de l'auteur

Charline

Charline

Consultante - Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : marketing agroalimentaire, étiquetage nutritionnel, communication nutritionnelle

4 commentaires

  • Bonjour,
    Attention, les huiles d’avocat et de coco ne sont pas du tout riche en polyinsaturés ni source d’oméga 3. La première est plutôt composée de monoinsaturés et la seconde de saturés!
    Les oméga3 de la marga d’avocat de Tesco sont apportés par l’huile de colza qui entre dans sa compo.
    En tous cas, l’info est intéressante!

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire et ces informations.
      Selon le CIQUAL, l’huile d’avocat est source d’oméga 3 puisqu’elle contient 24 % d’acide alpha-linolénique et est riche en acides gras monoinsaturés (70 % des acides gras présents dans le produit sont monoinsaturés). Effectivement, l’huile de colza présente dans la margarine contribue également à l’apport en omégas 3 du produit.
      Pour la version noix de coco, c’est bien la margarine qui est source d’oméga 3 et non pas l’huile de noix de coco.

      Charline

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.

      Effectivement, l’huile d’avocat n’est pas source d’oméga 3 car comme l’indique le règlement 1924/2006 : « Une allégation selon laquelle une denrée alimentaire est une source d’acide gras oméga-3, ou toute allégation susceptible d’avoir le même sens pour le consommateur, ne peut être faite que si le produit contient au moins
      0,3 g d’acide alphalinolénique pour 100 g ET 100 kcal ». L’huile d’avocat atteint le seuil requis pour 100 g mais non pas pour 100 kcal, c’est de là que provient notre erreur.

      Veuillez nous en excuser.

      Charline

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This