Communication Santé publique

Prévention et sensibilisation à la nutrition, des leviers d’action à ne pas négliger

Nathalie
Écrit par Nathalie

Initié en 2001, le PNNS (Programme National Nutrition Santé) a réussi à toucher la quasi-totalité de la population française grâce à ses messages simples et un discours abordable. Pourtant, 14 années ont passé et 4 Français sur 5 ont toujours du mal à respecter les recommandations nutritionnelles de ce programme national. Un constat mitigé qui mènerait à remettre en doute l’efficacité des campagnes de prévention. Pourtant, de nouvelles initiatives se développent, menées par des acteurs de secteurs radicalement différents.

La Mutualité Française continue son engagement en prévention santé via sa division bretonne qui lancera à Quimper le 21 janvier prochain la nouvelle édition de Nutrimut,  « un programme qui s’adresse spécialement aux personnes qui souffrent d’excès de poids ou d’obésité ». Concrètement, il s’agit de rétablir une bonne hygiène de vie, en passant par les principes d’une alimentation équilibrée, l’activité physique et la cuisine, au travers de 16 séances d’1h30 réparties sur une année. Un programme d’accompagnement pour implanter durablement de nouvelles habitudes, qui coûtera jusqu’à 250 € pour les non assurés.

L’Association Nationale des Industries Alimentaires (A.N.I.A.) joue aussi la carte de la sensibilisation avec « Les Défis d’Alfridge », un set de 9 épisodes diffusé à la télévision depuis le 20 décembre 2014. Dans son communiqué, l’A.N.I.A. explique que le but est de « promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé auprès du jeune public ». Un choix de cible dont on ne peut douter de la pertinence quand on sait par exemple que plus de 85 % des enfants ne savent pas reconnaître une betterave alors que ce sont eux, les consommateurs de demain.

Ces projets, exemples parmi d’autres, ne font que conforter l’adage « Mieux vaut prévenir que guérir », régulièrement répété et trop souvent constaté au niveau du porte-monnaie.

print

A propos de l'auteur

Nathalie

Nathalie

Consultante - Chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : besoins nutritionnels spécifiques, éducation thérapeutique du patient, études de marché...

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This