Foodtech Innovation

Une cuisine en passe de devenir plus intelligente que le cuisinier ?

Cuisine_connectée
Nathalie
Écrit par Nathalie

Cela fait maintenant plusieurs années que de savants esprits s’amusent à réinviter les objets de notre quotidien. Pour les réinscrire dans l’ère du temps, ils en refont l’habillage et les connectent entre eux, à internet, à nos smartphones, à nos tablettes, à nos ordinateurs… On voit ainsi régulièrement de nouveaux O.C.N.I. arriver sur notre bureau, dans notre voiture, ou encore dans notre cuisine, prêts à révolutionner notre façon de faire les courses, de cuisiner et de déguster. Les offres déjà disponibles et en développement tendent vers un accompagnement intégral de l’apprenti cordon-bleu.

 

  • La préparation de la recette

 

– Taste Bud est un petit concentré de technologie, ressemblant fortement à une figue, qui se pique dans la nourriture pour analyser sa fraîcheur. De quoi limiter certaines infections alimentaires passagères et diminuer le gaspillage. Le produit en est encore au stade de projet.

– Drop, la balance culinaire connectée, propose des recettes pré-enregistrées avec des photos à l’appui, recalcule les quantités en fonction de ce qu’il reste dans vos placards, détecte quand vous ajoutez un ingrédient pour passer automatiquement à l’étape suivante. Mais Drop ne s’arrête pas là, elle vous suggère des aliments de substitution. Comment faire ma recette alors que je n’ai plus de beurre ? Drop vous trouvera la réponse !

 

  • La réalisation de la recette

 

–  SmartyPans est une poêle qui mesure en temps réel la température et l’humidité de la préparation de votre recette, ainsi que le poids des ingrédients que vous y ajoutez. L’ustensile fonctionne de concert avec l’application mobile comme un réel assistant culinaire : proposition de recettes, accompagnement étape par étape, partage communautaire…

–  Top Cook, la table de cuisson à induction connectée de Whirlpool, se prédestine à être le hub de votre cuisine connectée. Elle peut vérifier à distance la contenu du réfrigérateur pour prévoir le repas du soir, accompagner l’utilisateur dans la recette, adapter la température de cuisson au plat cuisiné, ouvrir un navigateur internet, ou encore lire de la musique.

 

  • La consommation du plat

 

–  Tellspec est un scanner qui analyse le contenu nutritionnel de votre assiette, détecte les allergènes, vous accompagne dans votre objectif calories et vous dispense des informations supplémentaires sur ce que vous mangez

–  Kuaisou, c’est le nom donné par Baidu, l’équivalent chinois de Google, à son projet de baguettes connectées. Celles-ci seront capables d’évaluer la fraîcheur, le pH, la température ou encore le nombre de calories du repas consommé. Elles permettront aussi d’analyser le rythme des prises alimentaires.

 

  • Quid du « manger mieux » ?

 

Tous ces objets sont indéniablement voués à simplifier notre quotidien. Mais à l’heure où nous sommes toujours plus nombreux à vouloir agir préventivement sur notre santé grâce à l’alimentation, en quoi ces appareils peuvent-ils nous être utiles ? Tout d’abord, les nombreuses données mesurées objectivement nous permettent de porter un regard non biaisé sur nos habitudes de vie et de consommation : un bon point de départ pour progresser !

Ces données, accompagnées des programmes d’accompagnement permettent aussi de se fixer des objectifs, de suivre scrupuleusement leur réalisation et éventuellement de se comparer à ses amis pour se motiver, via les options de partage communautaire.

Aussi, les conseils générés par les applications répondent aux recommandations d’une alimentation équilibrée, invitant l’utilisateur à un changement progressif de ses habitudes.

Enfin, certaines évolutions inéluctables de l’offre permettront d’aller plus loin. Aujourd’hui, les objets connectés des différentes marques sont en grande partie indépendants et ne mettent pas en commun les données recueillies. Une centralisation de l’ensemble de ces données permettra une personnalisation du conseil encore jamais égalée. Certaines initiatives dans ce sens ont déjà vu le jour comme le partenariat entre Adidas et MyFitnessPal, Weight Watchers qui récupère les données de Fitbit et Jawbone ou encore le projet français Betterise, plateforme permettant de centraliser les données de nos différents capteurs d’activité et de santé.

 

  • Pourquoi parler de révolution ?

 

A première vue, certaines des fonctionnalités proposées par ces appareils n’ont rien de révolutionnaire. Effectivement, pas vraiment de quoi tomber de sa chaise devant une application qui propose des recettes et nous accompagne dans sa réalisation. Comment alors expliquer cet engouement pour l’internet des objets ? Tout réside dans la nouvelle approche de l’innovation : il faut désormais penser « service » et non plus « produit ». Sortir une nouvelle balance culinaire au design léché et à la précision inégalée fera peut-être le bonheur des plus exigeants mais n’apportera rien de plus à l’étudiant ou au père de famille. En revanche, toutes ces innovations répondent à la même logique : exploiter les nouvelles technologies pour répondre à des besoins concrets du consommateur en utilisant le support, l’objet le mieux adapté. Tout ceci créée une valeur ajoutée facilement compréhensible par l’utilisateur.

 

  • Un marché jeune mais dynamique

 

Les produits mentionnés dans cet article ne représentent qu’une fraction de ce que l’on peut trouver sur le marché des objets connectés. Une grande partie d’entre eux joue déjà des coudes avec la concurrence. A vous de trouver la balance connectée qui vous convient le mieux ! De plus, certains de ces appareils en sont encore à l’état de projet ou de développement; trouveront-ils le succès qu’ils attendent dans nos rayons d’électroménager ?

print

A propos de l'auteur

Nathalie

Nathalie

Consultante - Chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : besoins nutritionnels spécifiques, éducation thérapeutique du patient, études de marché...

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This