Communication

Après l’empreinte carbone, l’empreinte calorique !

écrit par Alexane

Tereos PureCircle, leader mondial du marché de la stévia, s’est donné pour mission depuis 2006 d’aider les industriels à réduire leur empreinte calorique.

L’empreinte calorique, késako ? Il s’agit d’une estimation du nombre de calories économisées par le remplacement des ingrédients d’un aliment par des édulcorants à base de stévia.

Ainsi d’après Tereos PureCircle, les produits contenant leur extrait de stévia ont permis de faire baisser les régimes alimentaires de 1 800 milliards de calories dans le monde en 8 ans ! Une belle performance quand on sait que le surpoids concerne encore 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde d’après l’OMS.

De plus en plus de produits à base de stévia sont commercialisés à travers le monde : en 2013, environ 1 622 produits ont été mis sur le marché, soit une hausse de 48 % versus 2012 ! Ces chiffres permettront certainement à PureCircle d’atteindre leur objectif de réduction globale de 13 000 milliards de calories à l’industrie agroalimentaire et des boissons d’ici 2020.

L’invention du concept d’empreinte calorique est assez astucieuse de la part du géant de la stévia puisqu’il lui permet de véhiculer un message fort et original sur l’ingrédient star de son portefeuille auprès des industriels du secteur.

Cette démarche les convaincra-t-elle d’utiliser de la stévia dans leurs produits transformés pour participer eux aussi à la réduction de l’empreinte calorique de la planète ?

A propos de l'auteur

Alexane

Consultante Senior chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : le food et plus particulièrement la nutrition infantile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR