Business Santé publique

WeightWatchers s’attaque à la problématique du diabète

écrit par La Rédaction

WeightWatchers lance aux Etats-Unis un nouveau programme, WeightWatchers for Diabetes, dédié aux employés diabétiques de type 2. Ce programme a pour but d’aider ces personnes à perdre du poids et ainsi améliorer leur efficacité au travail.

L’obésité et le travail ne font pas bon ménage aux USA

Les entreprises américaines s’entendent à dire que les employés en surpoids, de part leur invalidité, sont moins productifs et sont plus fréquemment absents. En effet, ces dérangements représentent un coût considérable, à hauteur de 45 milliards de dollars par an. Autant de faits qui devraient interpeller les employeurs et leurs employés diabétiques, et qui sont en tout cas à l’origine de la démarche WeightWatchers, à visée économique et de santé publique.

Ce qu’il y a dans WeightWatchers for Diabetes

Les personnes inscrites à ce programme auront accès aux réunions WeightWatchers, aux outils numériques présents sur leur espace personnel et à des services spécialisés :

–        Un accompagnement personnalisé avec un éducateur attitré, formé spécifiquement pour ce programme

–        Des consultations régulières avec l’éducateur

–        Un régime alimentaire adapté à leurs besoins

–        Des conseils spécifiques pour les diabétiques : style de vie, activité physique, alimentation

La démarche de fond de ce programme est d’aider les patients diabétiques à perdre du poids pour améliorer leur état de santé. En effet, si un diabétique perd 5 à 10 % de son poids, il améliore sa santé générale : pression artérielle, cholestérolémie et glycémie, diminuant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires (données CDC : Centers for Disease Control).

Ce programme, à double enjeu (économique et de santé) se place à la frontière avec l’Education Thérapeutique du Patient qui vise à accompagner les patients dans la gestion de leur maladie, notamment via l’alimentation. Un nouvel axe de développement pour le géant américain, qui pourrait bien inspirer les acteurs du coaching minceur qui souhaitent s’orienter vers une démarche plus sérieuse et plus médicale. Sans oublier un modèle économique malin puisque les entreprises américaines financeront partiellement la participation au programme…

A propos de l'auteur

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations des marchés Food, Nutra, Santé, mais aussi les dernières actualités en matière de communication, durabilité et business.

2 Comments

  • Belle initiative, meme si on comprend qu’il y a de l’argent a faire dans ce domaine. C’est 100 fois mieux de changer son alimentation que de faire ce que la majorité des diabétiques font, soit de prendre des médicaments sans rien changer.

    • Bonjour Fred, il est vrai que rien ne peut remplacer une bonne hygiène de vie ! Cependant ce programme prend l’initiative d’aider ces gens qui ont peut être trop tendance à prendre des médicaments et qui n’arrivent pas à se motiver à changer leurs habitudes alimentaires en leur proposant un soutien psychologique. Dans tous les cas, nous attendons avec impatience les 1ers résultats de ce programme afin de pouvoir juger son efficacité ! Audrey

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR