Innovation

Les dernières innovations du marché des yaourts santé

La Rédaction
écrit par La Rédaction

Nouveaux moments de consommation, nouveaux actifs : après les nouvelles cibles (article du 25 septembre 2013), on observe en ce moment une petite révolution dans le monde des yaourts santé. Fini le simple dessert que l’on prend en fin de repas, les yaourts prétendent aujourd’hui s’installer en tant que snack, ou comme produit santé.calin+ à boire

–       Pour commencer, soulignons le changement de format de Calin+ qui se décline à présent en yaourt à boire. Calin+, qui bénéficie d’une allégation santé “pour des os solides”, est le premier produit à couvrir 100 % des besoins en vitamine D et 50 % des besoins en calcium. La gamme Calin+, qui est en croissance de 40 % cette année, pourrait faire encore mieux en s’installant sur de nouveaux moments de consommation avec ce Yop pour seniors.

–       Danone daniomise également sur le snacking en sortant un yaourt hyperprotéiné, faible en matières grasses. Danio sera lancé en janvier 2014 et vendu à l’unité à moins d’un euro. Danone, qui a vendu la marque Lu pour avoir une image de marque saine, ne compte pas pour autant être exclue du marché profitable des snacks : Danio sera ainsi vendu comme un snack sain mais consistant, pouvant tout à fait remplacer une barre de céréales. Pour commercialiser Danio, Danone va diversifier ses modes de distribution. Outre les rayons frais et de snacking des grandes surfaces, Danio sera disponible en stations-services, dans les cinémas et les salles de sport, de façon à cibler les 25 – 40 ans. Avec Danio, qui est déjà très apprécié outre Atlantique, Danone espère booster les ventes de produits laitiers en France qui en ce moment sont en berne.

–       Enfin, la ferme expérimentale de Grignon innove totalement en lançant un yaourt enrichi en sélénium. Ce yaourt contient environ 4 µg de sélénium par pot, ce qui est 2 fois plus que les yaourts classiques. Mais le plus inédit dans tout ça est que la forte teneur en sélénium est le fruit de l’enrichissement de la ration alimentaire des vaches laitières. Ce principe rappelle la démarche Bleu Blanc Cœur vis-à-vis des omega 3 (article du 9 avril 2013). Le nouveau yaourt arbore la marque « Sé La Vie » dont le concept repose sur la promesse suivante : des vaches en bonne santé pour un yaourt de qualité. Sachant que la Commission européenne autorise pour le sélénium des allégations sur le stress oxydatif, le système immunitaire ou encore le maintien de cheveux et d’ongles normaux, on se demande pourquoi ce minéral n’est pas plus exploité par l’industrie agro-alimentaire… Ce yaourt enrichi au sélénium pourrait donc donner des idées à d’autres industriels.

Les yaourts n’ont donc pas dit leur dernier mot : dessert, snack, aliment santé ; ces aliments sains, bons et faciles à consommer, ont de fortes opportunités d’innovation.

A propos de l'auteur

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Culture Nutrition : une équipe de rédacteurs à l'affût de toutes les tendances nutrition-santé, pour vous partager au quotidien les dernières innovations du marché.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR