Innovation

Métaflora, DietPartner : des probiotiques pour maigrir ?

écrit par Juliette

Malgré l’absence d’allégations autorisées sur les probiotiques dans le règlement européen, ces ingrédients n’ont pas dit leur dernier mot… En effet, de nombreux produits innovants en contiennent, surtout dans les compléments alimentaires. Etant donné qu’il est même dorénavant interdit de citer le mot « probiotiques » sur les packs et les outils de communication, ils sont présentés bien souvent par le nom de la souche, ou alors par le terme de « ferments lactiques ». Mais les allégations santé sont portées par d’autres nutriments intégrés dans la formulation.

Jusque là rois des promesses digestion et immunité, les probiotiques s’introduisent peu à peu sur d’autres problématiques santé, comme par exemple la santé osseuse (article du 22 mai 2013).

Dernièrement, les probiotiques pour maigrir ont fait leur entrée, voici deux exemples récents à l’appui :

–       Métaflora, des Laboratoires Aragan

–       DietPatrner d’Innéov, dont le produit de la phase « minceur » contient « lactobacillus LPR », souche pour laquelle 3 brevets ont été déposés.

La mort des probiotiques ? On n’y croit pas vraiment, du moins dans l’univers des compléments alimentaires. Ils bénéficient d’une notoriété trop importante pour être éliminés par des contraintes réglementaires. Preuve en est le nombre d’articles qui paraissent quotidiennement dans la presse web et papier, ventant auprès du grand public les mérites de ces bactéries aux « nombreux pouvoirs »

A propos de l'auteur

Juliette

Directrice du pôle Food chez Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : les grandes tendances du Food, que je vois venir avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR