Santé publique

Une « CHANCE » pour améliorer l’offre alimentaire des personnes à faibles revenus

écrit par Juliette

Partant du constat que plus le statut socio-économique diminue, plus l’alimentation est déséquilibrée, la Commission Européenne a lancé « CHANCE », un projet de recherche dont l’objectif est d’encourager le développement de produits alimentaires plus sains, à moindre coût. Prévu pour durer 3 ans, le projet va se dérouler en 2 temps :

– Temps 1 : à l’aide de critères géographiques et sociaux, le Consortium va réaliser une étude qui permette de mieux connaître les populations modestes, et plus spécifiquement les femmes et les seniors. L’objectif : identifier les freins qui empêchent ces individus d’accéder à une alimentation plus saine.

– Temps 2 : main dans la main avec des industriels, le projet CHANCE étudiera et sélectionnera les matières premières et les ingrédients qui pourraient être utilisés pour fabriquer ces produits alimentaires meilleur marché.

En Europe, 81 millions de personnes sont exposées au risque de pauvreté. Le projet CHANCE pourrait être un bon déclencheur pour améliorer l’offre alimentaire qui est mise à leur disposition. Rendez-vous en 2014 pour connaître les résultats !

A propos de l'auteur

Juliette

Directrice du pôle Food chez Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : les grandes tendances du Food, que je vois venir avant tout le monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR