Santé publique

La Haute Autorité de Santé suggère une ordonnance nutritionnelle

écrit par Agathe

Dans un rapport du 7 juin dernier intitulé “Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées”, la HAS (Haute Autorité de Santé) soulève la problématique de l’ordonnance médicale. Cette dernière conclut en effet (trop ?) souvent la consultation médecin-patient, faisant des Français les plus gros consommateurs de médicaments en Europe. Dans son rapport, la HAS propose des solutions pour « modifier le regard de la collectivité sur le traitement » en impliquant notamment la nutrition, l’activité physique et la psychologie.

Peut-être les patients recevront-ils à l’avenir une ordonnance nutritionnelle de la part de leur médecin ? Cette réflexion, résolument tournée vers plus de prévention et d’économie, nécessiterait la mise en place de deux choses : la formation des médecins à ces pratiques non médicamenteuses dont la nutrition fait partie, et la création de réseaux de santé pluridisciplinaires. Une nouvelle actualité qui milite en faveur de la sensibilisation des professionnels de santé à la nutrition !

A propos de l'auteur

Agathe

Directrice Média & Influence
Mon domaine de prédilection : les tendances marché en général.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture Nutrition

GRATUIT
VOIR