Aliments

C’est fait-maison : les barres céréalières A’caz

Ophélie Perdrieau
Écrit par Ophélie Perdrieau

« Si c’est bon, c’est grâce à vous ! »

A’caz est parti d’un constat : de plus en plus de consommateurs se tournent vers une alimentation saine et nomade. La barre de céréales est d’ailleurs un produit très plébiscité chez les sportifs, mais aussi chez toute personne souhaitant se faire plaisir avec un encas quotidien.  « On le sait tous, la seule façon de faire une vraie bonne barre c’est de la faire chez soi. Facile à dire, mais ce n’est pas le produit le plus simple à faire ! »

Trois entrepreneurs ont donc décidé de créer le concept A’caz. Gourmand, sain, rapide et local, leurs préparations de barres à faire chez soi s’inscrit dans les nouvelles tendances de consommation. Ils proposent un « prémix » : un sachet fait de céréales, de graines, de fruits et de légumineuses, avec un miel spécifique pour lier l’ensemble. Pour faire une barre, il suffit donc de mélanger le prémix avec le miel. Pour une optimisation du temps de préparation, A’caz a également développé la « Willbox », un contenant pour faire cuire le mélange en 40 secondes au micro-onde.

Nous avons interviewé Willy, un ingénieur agronome co-fondateur de la marque :

« A’caz », c’est de quelle origine ?

Alors A’caz signifie « à la maison » en créole de Guadeloupe, dont je suis originaire. Et A casa signifie « à la maison » en Portugais pays d’origine de mon associé Mathieu !

À qui destinez-vous vos barres ?

Nos barres sont destinées à toutes les personnes qui désirent se faire plaisir en mangeant sainement. Et toutes celles qui ont des objectifs sportifs/physiques (perte de gras ou prise de muscle).

barres de céréales A'cazQuels sont les atouts nutritionnels de vos barres ?

Nous créons des barres à base de produits bruts et bio donc 0 additifs et 0 sucre raffiné ! Elles sont riches en protéines et en fibres, donc avec un pouvoir rassasiant puissant qui permet d’éviter les fringales. Elles sont également riches en micro-nutriments.

Pourquoi « réinventer le fait-maison » ?

On veut réinventer le fait-maison car aujourd’hui les gens n’ont plus le temps ou du moins ne veulent plus le prendre. L’objectif est donc de rendre le fait maison beaucoup plus accessible, facile et rapide.

Quels ont été vos critères de choix pour les ingrédients ?

Notre critère principal est le local. Tous nos fournisseurs sont auvergnats. On essaie au maximum d’utiliser des ingrédients de notre région ! On veut faire marcher l’économie locale et on sait que nos producteurs, artisans, agriculteurs ont du talent et font du travail de qualité alors on ne voulait pas s’en priver ! De plus, humainement parlant c’est bien plus agréable de travailler avec des personnes que l’on voit plutôt que des personnes à des milliers de kilomètres.

Notre second critère est le bio parce que selon nous ça permet de limiter les pesticides et OGM contenus dans nos produits. C’est un atout santé non négligeable.

Quelles sont vos perspectives quant à l’évolution d’A’caz ?

On aimerait développer la gamme de nos barres mais surtout à l’avenir pouvoir proposer une multitude de produits sur le même concept du fait-maison.  Nos produits A’caz sont disponibles en ligne : retrouvez-les sur https://www.acaz.fr/ !

Ce concept fait-maison s’inscrit pleinement dans les nouvelles tendances des millenials ! Culture-Nutrition vous aiguille d’ailleurs sur le sujet avec son article Du caddie au repas, quelles sont les habitudes alimentaires des Millenials ?

print

A propos de l'auteur

Ophélie Perdrieau

Ophélie Perdrieau

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This