Communication Ingrédients

L’Amidon en Fête, un événement national dédié à l’amidon

amidon
Mélanie
Écrit par Mélanie

Read this article in English

Pour répondre aux attentes des français sur leur alimentation, les amidonniers français ont lancé l’Amidon en Fête, une journée créée pour informer et dialoguer sur les ingrédients issus de l’amidonnerie.

Le 27 novembre dernier, pour la toute première fois, Chefs cuisiniers, artisans boulangers-pâtissiers, diététiciens-nutritionnistes, industriels, sportifs, se sont réunis à Paris pour partager leurs expériences et leur savoir-faire sur des ingrédients aux qualités méconnues. L’industrie amidonnière produit des amidons, fibres, huiles, protéines et toute une gamme d’ingrédients issus de l’amidon comme le sirop de glucose, la maltodextrine.

« Conscients des questions que se posent les français sur leur alimentation, nous avons souhaité créer un évènement national pour ouvrir le dialogue, communiquer sur nos produits, bien trop souvent méconnus », explique Yves Belegaud, président de l’USIPA (Union des Syndicats des Industries des Produits Amylacés et de leurs dérivés).

Cette journée s’inscrit dans un dispositif global de communication visant à améliorer la réputation des produits amylacés auprès des professionnels de santé, des leaders d’opinion du culinaire et du grand public.

 flyer l'amidon en fête

Près de 70 personnes mobilisées pour la 1ère édition de l’Amidon en Fête

Organisée à Paris en partenariat avec l’Association des Boulangers-Pâtissiers du Grand Paris, la 1ère édition a réuni près de 70 personnes dont 25 étudiants en nutrition et en cuisine. Cette collaboration a permis d’illustrer le lien qui existe entre les ingrédients de l’amidonnerie et le savoir-faire culinaire français. « Nos produits ont des propriétés remarquables qui leur confèrent des usages aussi bien en cuisine, en nutrition spécialisée, en nutrition animale, en pharmacie ou encore dans la cosmétique », détaille Yves Belegaud.

L’évènement a été organisé autour de différents temps forts : témoignages, démonstrations culinaires avec un chef pâtissier reconnu, challenges culinaires entre étudiants, dégustations et ateliers ludiques.

L’Amidon en Fête a également eu lieu en région grâce à la mobilisation des quatre amidonniers français : ADM, Cargill, Roquette et Tereos. Ils ont organisé différents évènements tels que des dégustations de produits, des animations dans leurs restaurants d’entreprise, des concours de dessins, un accueil des élus ou encore des visites pour les écoles et les familles des salariés.

photos de l'événement amidon en fête USIPA

L’amidonnerie française : la 1ère industrie amidonnière d’Europe

La filière amidonnière française génère plus de 3 Mrds € de chiffre d’affaires et emploie près de 15 900 personnes, principalement dans le Nord-Est de la France, où sont implantés les 10 sites industriels. Leader en Europe, la filière française a produit 3,2 Mt d’amidon en 2017 à partir de 6,1 millions de tonnes de matières premières françaises non OGM : blé, maïs, pomme de terre et pois. Les ¾ sont exportés, vers l’UE et les pays tiers, un marché primordial pour la France.

 

La filière amidonnière française en 10 chiffres clés

  • 4 entreprises en France
  • 10 sites industriels
  • 15 900 emplois en France, dont 5 300 emplois directs
  • Un chiffre d’affaires supérieur à 3 milliards d’euros en 2017
  • 2 à 3 % du chiffre d’affaires dédié à la R&D
  • 75 % du chiffre d’affaires exporté
  • 66 % des exports vers l’UE (hors France)
  • 3,2 Mt d’amidon produites tous les ans
  • 6 Mt de matières premières utilisées par an
  • L’activité de 15 000 exploitations de grandes cultures

L’Amidon en Fête témoigne de la volonté de dialogue et d’ouverture des industriels. Une démarche intéressante dans le contexte actuel : exigence grandissante des consommateurs qui sont en attente de toujours plus de naturalité, méfiance également, notamment face aux produits de l’industrie alimentaire, avec dernièrement le sujet des « aliments ultra-transformés » qui s’est inscrit au cœur des débats.

Dans ce contexte, il semble indispensable « d’expliquer » et « d’apporter des perspectives positives » pour accompagner les Français dans leur compréhension de ces sujets qui posent questions et qui touchent notre alimentation.

Ne ratez pas notre podcast – Les aliments ultra-transformés : nouvelle classification dans l’univers agroalimentaire ou sujet polémique ?

 

 

print

A propos de l'auteur

Mélanie

Mélanie

Consultante Relations Presse chez Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : conception et mise en œuvre de stratégies d’influence allant de la production de contenu rédactionnel, à l’organisation d’évènements presse en passant par le suivi des relations influenceurs...

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This