Aliments Communication

Contre le gaspillage : les fruits frais prédécoupés de Florette Food Service

florette
Charline
Écrit par Charline

C’est en partenariat avec notre agence de conseil Nutrikeo que Florette Food Service a mené une étude sur la consommation de fruits des enfants en cantine scolaire. Cette étude menée sur plus de 800 élèves et validée par un comité d’experts composé d’une diététicienne, d’un pédiatre et d’un représentant d’AGORES a permis de mettre en avant des résultats très intéressants…. Coup de projecteur sur ces résultats !

Les enfants préfèrent les fruits frais prédécoupés versus les fruits frais entiers

  • 94,5 % des enfants interrogés sont davantage attirés par les fruits frais prédécoupés (versus 73,9 % pour une pomme entière)
  • 90 % des enfants apprécient le goût et souhaiteraient en manger à nouveau
  • Près de 89 % des enfants trouvent les fruits frais prédécoupés plus pratiques à manger et pour plus de 83 % d’entre eux, elle est d’une taille adaptée  (vs 59,3 % et 57,4 % respectivement pour un fruit entier)

Les fruits frais prédécoupés permettent de réduire la part de gaspillage et font gagner du temps au personnel de restauration

  • La part et le coût du gaspillage alimentaire sont divisés par 3 lorsque les enfants consomment des fruits frais prédécoupés versus des fruits entiers
  • La solution des fruits frais en sachet présente également un gain de temps de 25 % pour le personnel de restauration, notamment pour le découpage des fruits entiers lors du service

Les fruits frais prédécoupés : des produits qui répondent aux recommandations nationales en matière de nutrition

L’étude a également permis de mettre en avant les bienfaits nutritionnels des fruits frais prédécoupés : des bénéfices qui sont équivalents à ceux d’un fruit entier et supérieurs à la compote ou le fruit en conserve.

Calculé dans le cadre de cette étude, les pommes à croquer sont plus riches en fibres que la compote. Quant à l’ananas prédécoupé, il contient 3,5 fois plus de fibres et une teneur en vitamines B6 et C plus élevée que l’ananas en conserve. Proposer des fruits frais prédécoupés à l’école est donc totalement conforme aux recommandations du PNNS (Programme National Nutrition Santé) qui conseille de consommer 5 fruits ou légumes par jour pour les enfants (avec une portion de fruits préconisée au déjeuner et au dîner).

Les fruits frais prédécoupés permettent donc d’augmenter la consommation de fruits auprès des enfants grâce à un format et une portion plus adaptés (sachet de 80g).

A propos de l'auteur

Charline

Charline

Consultante - Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : marketing agroalimentaire, étiquetage nutritionnel, communication nutritionnelle

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This