Foodtech Nutrition clinique

Dénutrition : l’application « Poids + » accompagne les patients à domicile

dénutriiton

L’enrichissement énergétique et protéique sont systématiquement recommandés par les professionnels de santé en cas de dénutrition. Si le principe d’enrichissement est simple, le mettre en place chez soi s’avère beaucoup plus compliqué. Face à ce constat, l’application mobile « Poids + » a été créée afin d’accompagner les patients dénutris pour enrichir leurs repas chez eux.

La nécessité d’accompagner les patients dénutris

En France, la dénutrition touche 2 millions de personnes, enfants et adultes confondus. Elle correspond à une insuffisance d’apports protéino-énergétiques pour couvrir les besoins métaboliques nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Certaines pathologies comme le cancer augmentent le risque de dénutrition (perte de l’appétit, besoins de l’organisme plus importants…).

Chutes, fractures, infections… Les conséquences de la dénutrition sont très graves, notamment lorsqu’elle est associée à une autre pathologie, et peuvent conduire au décès prématuré du patient. Dans le cas du cancer, des études évaluent que la dénutrition est responsable de 5 à 25 % des décès.

En 2017, la SFNEP (Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme) mettait à disposition l’application « Nutrition Clinique » auprès des professionnels de santé pour les aider à évaluer l’état nutritionnel de leurs patients.

Cette année, la SNEP sort une nouvelle application, appelée « Poids + », qui s’adresse directement aux patients dénutris. Sa mission ? Accompagner et aider les patients dénutris à enrichir leurs repas chez eux, de façon autonome.

Une utilisation simple et intuitive pour enrichir ses repas

L’application « Poids + » repose sur différentes fonctionnalités :

  • Les aides et idées d’enrichissement

« Poids + » met à disposition une liste d’aliments qui sont associés à un nombre de protéines et d’énergie. L’utilisateur a donc une meilleure vision des aliments riches en protéines et en énergie, ce qui lui permet d’optimiser les valeurs nutritionnelles de ses recettes. En sélectionnant les aliments, un compteur de protéines et un autre d’énergie sont enclenchés. L’objectif pour le patient est d’atteindre grâce à ce compteur les recommandations de 30 g de protéines et de 400 kcal d’énergie par repas.

  • Les rappels d’enrichissement et de pesée

Grâce à un système de notifications, l’utilisateur reçoit des rappels pour enrichir ses repas et se peser. Ces rappels d’enrichissement permettent au patient d’assimiler ce principe et de l’inclure dans son quotidien. Les relevés du poids se font chaque semaine et permettent un suivi de l’état nutritionnel du patient.

  • Un suivi par des médecins et diététicien

« Poids + » offre également la possibilité aux patients d’envoyer leurs informations sur leurs poids et leurs enrichissements à leur médecin ou diététicien afin de leur garantir un suivi à distance plus complet.

Avec cette nouvelle application gratuite, la SFNEP met à disposition un nouvel outil afin d’améliorer la prise en charge de la dénutrition tout en permettant aux patients de rester autonomes !

print

A propos de l'auteur

Gwendaline Guillaume

Gwendaline Guillaume

Consultante chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : marketing et communication agroalimentaire et santé, hygiène de vie et bien-être, nutrition animale…

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This