Foodtech

La Blockchain au service de la traçabilité alimentaire

blockchain
Charline
Écrit par Charline

La blockchain s’intègre dans l’industrie agroalimentaire, notamment au niveau de la supply chain pour améliorer la traçabilité des produits et valoriser leur transparence ; un gage de confiance pour les consommateurs qui bénéficient d’une information de qualité.

La révolution de la blockchain

A l’heure où la blockchain est identifiée comme l’une des tendances technologiques les plus importantes à suivre, ce concept se répand dans plusieurs secteurs d’activités et présente beaucoup d’avantages pour les entreprises. Ce nouveau système de sécurisation des données permet de protéger l’information apportée par les utilisateurs d’un réseau.

Quand la technologie fusionne avec l’industrie alimentaire

Il est possible de référencer plusieurs applications de la blockchain, telles que la célèbre montée en croissance du bitcoin, première monnaie virtuelle permettant de réaliser des transactions numériques.

blockchain

Dans le secteur alimentaire, la foodtech permet d’allier le producteur au consommateur. Ainsi, Blockbirds propose aux américains de connaître précisément l’identité des produits qu’ils achètent en les scannant directement dans les supermarchés. L’entreprise propose aux clients un historique des informations relatives aux aliments à travers un enregistrement fiable et sécurisé des étapes du parcours des produits.

La Chine s’inscrit également dans cette démarche en munissant 100 000 poulets issus de l’agriculture biologique d’un bracelet connecté permettant l’accès à des données sur la traçabilité et l’origine des poulets.

A l’échelle Européenne, la technologie blockchain est mise en œuvre dans le cadre du plan stratégique de transformation Carrefour 2022. Déjà appliquée au poulet d’Auvergne, elle sera déployée à 8 autres filières animales et végétales comme les œufs, le fromage, le lait, l’orange, la tomate, le saumon et le steak haché.

Application de la foodtech à grande échelle

De cette manière, la foodtech offre la possibilité de tracer rapidement des aliments pour améliorer leur authenticité et leur sécurité. La transparence imposée pourrait également pousser certaines filières vers des pratiques plus éthiques et responsables. Ainsi, à l’image d’IBM, l’un des premiers acteurs à commencer sur le marché, des géants de l’agroalimentaire explorent le secteur tels que Nestlé et Unilever, qui manifestent leur intérêt pour le projet de traçabilité à grande échelle initié par Walmart et JD.com.

A propos de l'auteur

Charline

Charline

Consultante - Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : marketing agroalimentaire, étiquetage nutritionnel, communication nutritionnelle

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This