Aliments Foodtech

Baromètre FOOD : nouvelles technologies et habitudes alimentaires

baromètre FOOD
Elise
Écrit par Elise

Chaque année et ce depuis 5 ans, Edenred réalise le baromètre FOOD (Fighting Obesity through Offer and Demand). Cette étude a pour but d’identifier les besoins des employés et de favoriser une offre de menus plus équilibrés dans les restaurants. En 2017, plus de 20 000 employés, près de 1300 restaurateurs dans 8 pays européens* ont été interrogés.

Cette année, l’accent a été mis sur le rôle des nouvelles technologies dans l’évolution des habitudes alimentaires. Voici les résultats mis en évidence :

  • 1 employé sur 2 voit les nouvelles technologies comme une aide pour s’orienter vers des habitudes alimentaires plus saines.
  • 46 % des restaurateurs estiment que les nouvelles technologies seraient utiles pour répondre au mieux aux demandes des clients.

Ces résultats varient de façon importante selon les pays : en France nous sommes plus réticents, 42 % des salariés et 87 % des restaurateurs ne voient pas encore l’utilité des nouvelles technologies dans ce contexte.

Quelle place pour la qualité nutritionnelle ?

  • 72 % des employés prennent une pause déjeuner tous les jours.
  • 3 salariés sur 4 prennent en compte la qualité nutritionnelle lors du choix d’un restaurant pour leur déjeuner.
  • 1 salarié sur 2 accorde une importance à la valeur nutritionnelle du plat lors du choix du déjeuner. Facteurs intervenants dans le choix du déjeuner :

Là encore, les différences sont importantes entre les pays : l’équilibre d’un plat n’influence que 28 % des Français dans leur choix.

La part de restaurateurs observant un accroissement de la demande en matière d’équilibre alimentaire a augmenté entre 2012 et 2016 et a légèrement diminué en 2017 :

En France, ils ne sont que 16 % à avoir noté une augmentation de l’intérêt des clients pour des plats plus équilibrés. Tous les ans, les restaurateurs ne sont que 2-3 % (9 % en 2013) à déclarer une diminution de la demande de plats équilibrés.

L’équilibre nutritionnel occupe une place de plus en plus importante dans les comportements des salariés mais également des restaurateurs. Les nouvelles technologies intéressent également mais il reste encore du chemin pour faire évoluer les habitudes alimentaires au niveau individuel et collectif.

* Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Portugal, République tchèque et Slovaquie

A propos de l'auteur

Elise

Elise

Diététicienne-Conseil - Mes domaines de prédilection : éducation thérapeutique du patient, nutrition périnatale et infantile, prévention-santé

Laisser un Commentaire

Share This