Business Compléments alimentaires

Pfizer automédication : une séparation de taille en vue

pfizer
Laura
Écrit par Laura

C’est une nouvelle de taille dans le monde de l’OTC : Pfizer , un des géants de la santé, pourrait se séparer de sa branche automédication en 2018 afin de se concentrer sur d’autres domaines.

La vente de cette unité pourrait avoir lieu courant 2018 et impliquerait le changement de main de 2 icônes de la vente libre : Advil, le n°1 des antalgiques en vente libre, et Centrum, le complément multivitaminé le plus vendu dans le monde. Cette branche concerne aussi des marques comme Chapstick, icône des sticks à lèvres. Des marques fortes, présentes dans plus de 90 pays à travers le monde.

Cette vente à gros enjeux sera décidée avec la stratégie 2018 de Pfizer, qui pourrait se concentrer sur des segments comme l’oncologie ou l’immunologie.

Un deal de taille en perspective : avec un chiffre d’affaires à près de 2,9 milliards d’euros en 2016 sur ce segment, la vente pourrait s’élever à près de 4 fois cette somme, soit 12 milliards d’euros !

Une mise sur le marché qui pourrait intéresser des acteurs du domaine comme Reckitt Benckiser, GlaxoSmithKline, Johnson & Johnson, ou même Nestlé qui explore de nouvelles possibilités de croissance.

Une année 2018 qui sera riche en rebondissements si Pfizer décide de se séparer, même partiellement, de son activité automédication.

 

A propos de l'auteur

Laura

Laura

Assistante Consultante-Chef de projet chez Nutrikéo. Mes domaines de prédilection : marketing agrolimentaire, alimentation durable, innovations en alimentation...

Laisser un Commentaire

Share This