Aliments Innovation

« Botanical smart food », à la découverte de la marque Trybu

smart food
Charlotte
Écrit par Charlotte

A l’heure où le marché de la nutrition sportive est en pleine croissance, les déclinaisons végétales se multiplient et lui donnent une bouffée d’air. Le marché des produits de nutrition sportive vegan représente ainsi 32,5 M€ en 2016, à l’échelle mondiale.

100 % vegan et bio, découvrons la marque française de nutrition sportive Trybu, co-fondée par Claire Pinatel et Patrick Buschhorn. Interview.

Culture Nutrition : Dites-nous en plus sur Trybu.
Claire Pinatel : Trybu est une nouvelle marque française qui réunit tout simplement la culture botanique tribale et la praticité nutritionnelle de la smart food. Composés de superaliments et de plantes médicinales en poudre (fruits, feuilles, graines, champignons, racines), à mi-chemin entre les suppléments sportifs et les compléments alimentaires naturels, nos produits offrent des solutions nutritionnelles pratiques, 100% végétales et bio, à haute teneur en macro et micronutriments.

Culture Nutrition : Comment l’aventure a-t’elle commencée ?
Claire Pinatel : Trybu est avant-tout né de l’envie de combiner la nutrition santé avec l’écologie et de rendre accessible la richesse botanique offerte par la nature. Nous avons créé le produit qui manquait à notre placard, une poudre végétale multi-fonction idéale après une bonne session de running ou de fitness, au petit-déjeuner ou en collation saine. L’idée était aussi de connecter la tendance Smart Food contemporaine avec une approche holistique traditionnelle comme l’ayurvéda ou la médecine chinoise.

Culture Nutrition : D’où vient le nom Trybu ?
Claire Pinatel : Nous étions à la recherche d’un nom qui permettait de connecter l’homme du passé et l’homme du futur. La notion de « tribu » est apparue comme une évidence. Ce nom est une passerelle temporelle entre les tribus ancestrales desquelles nous avons héritées un savoir botanique inestimable et les tribus modernes qui, plus que jamais, doivent remettre en question leurs coutumes alimentaires pour construire un meilleur avenir sur terre au niveau écologique et énergétique.

De nos jours, au sens plus large, une tribu est un groupe qui partage les mêmes valeurs, le même mode de vie ou la même passion comme la course à pied, le yoga ou le véganisme. On y a ajouté un Y pour faciliter l’identification et lui donner un petite touche futuriste (on adore la science-fiction) !

Culture Nutrition : Quels sont les produits et comment se consomment-ils ?smart food

Claire Pinatel : Nous avons développé une gamme sportive dans un premier temps, avec des produits composés d’une synergie de protéines végétales, de superaliments et de prébiotiques. La gamme actuelle est multi-fonctionnelle et s’intègre facilement dans de nombreuses recettes comme dans les smoothies, les pancakes, les gâteaux ou les porridges. Ils peuvent se consommer au petit-déjeuner pour se donner de l’énergie, avant et après l’entrainement pour développer les muscles, en récupération pour les sports d’endurance ou en collation saine quand on a une petite baisse de régime dans la journée.

Culture Nutrition : Quelle est votre cible ?
Claire Pinatel : Nous ciblons d’abord les adeptes du fitness, du crossfit, du yoga et des sports nature (comme le trail, running, trekking, escalade, sports de glisse).

Dans le passé, la nutrition sportive parlait surtout aux professionnels et aux sportifs de haut niveau avec des produits aux compositions artificielles sorties des laboratoires. Aujourd’hui un certain nombres d’amateurs très motivés souhaitent également consommer ce type de produits mais attendent des alternatives plus sobres et naturelles.

Nous nous adressons aussi aux vegans qui cherchent des protéines rapides à consommer et aux jeunes actifs qui cherchent des solutions nutritionnelles pratiques et naturelles. À notre grande surprise, cette gamme sportive plaît aussi à un public plus âgé qui cherche à garder un mode de vie très actif sans fatiguer leur digestion.

Culture Nutrition : Quelles actions de communication (réseaux sociaux, animations) ?
Claire Pinatel : La priorité c’est de montrer aux consommateurs comment utiliser nos produits en proposant des idées recettes sur notre blog, les réseaux sociaux et dans les points de vente. Nous prévoyons aussi de réaliser des vidéos pour faciliter le message et donner envie de les partager.

À côté de cela, nous développons des outils de communication à destination des professionnels pour les sensibiliser aux bénéfices santé des superaliments.

Culture Nutrition : Quelle valeur ajoutée par rapport à vos concurrents ?
Claire Pinatel : Trybu a fait le choix du 100 % naturel jusqu’au bout, à savoir entièrement bio avec un sourcing de qualité, sans colorant, sans arôme, sans additif et également sans soja. Les formulations sont simples, les listes d’ingrédients courtes et transparentes. C’est un pari osé mais porteur à l’heure où les sportifs (et les consommateurs en général) sont encore très habitués aux goût et aux textures artificielles mais avec la conscience que tous ces additifs ne sont pas très bons pour leur santé.

Nous avons retranscrit cette sobriété par un packaging rupturiste très épuré qui séduit également la clientèle féminine qui n’avait pas vraiment été ciblée par les suppléments sportifs jusqu’à présent (et dans le milieu du sport en général).
L’approche holistique dans la nutrition active est également un axe très novateur.

Culture Nutrition : Avez-vous des projets d’innovation ?
Claire Pinatel : Étant créatifs tous les deux, des idées de nouveaux produits nous arrivent toutes les semaines ! Nous réfléchissons notamment à du snacking sain ready-to-eat sous forme liquide et solide, un peu « cosmique » et « alchimique ». Ce ne sont pour l’instant que des concepts envisagés sur le moyen terme, les premières expérimentations en cuisine et les tests consommateurs feront le tri dans toutes ces idées.

Pour le moment, nous allons surtout nous concentrer sur de nouveaux produits encore plus fonctionnels sous forme de poudre pour le petit-déjeuner et pendant l’effort.

Culture Nutrition : Comment voyez-vous l’entreprise dans 1 an ?
Claire Pinatel : D’ici 1 an, nous prévoyons d’avoir une gamme complète à proposer à notre clientèle sportive afin de répondre à un maximum de leurs besoins. D’ici là, nous aurons sûrement fait nos premières entrées dans des magasins outre-Rhin, Trybu étant co-fondé par Patrick Buschhorn qui est allemand, et plus globalement à la conquête de l’Europe : Trybu est né de l’échange européen Erasmus !

 

Source : Euromonitor, 2015 – Plant Based News, 2017

A propos de l'auteur

Charlotte

Charlotte

Consultante chef de projet Nutrikéo - Mes domaines de prédilection : marketing et communication des aliments santé, restauration collective, nutrition sportive...

2 commentaires

    • Bonjour,

      Les différents produits contiennent des protéines végétales qui contribuent à la sensation de satiété, comme les fibres, et préviennent la fonte musculaire dans le cadre d’un régime stricte. Pour le moment, ce sont des poudres à réhydrater, la marque prévoit de s’élargir d’ici 1 an.

      Bonne journée,
      Charlotte

Laisser un Commentaire

Share This